NAVIGATION

 MON PETIT DICTIONNAIRE

de noms communs, propres et pas propres

 

Retour PAGE D'ACCUEIL

                                               Le petit dictionnaire dépasse les deux cents rubriques!

Messagerie ( Bourgeois.andre@9online.fr ) ( Français seulement, les pièces jointes ne sont jamais ouvertes. )            

 

 UNE REVELATION : LES ORIGINES OUBLIEES DE ROBESPIERRE

 

 

A                B            C            D            E            F             G          

 

HIJK          L            M           NO          PQ         R             S   

 

T               UVWXYZ

Ce dictionnaire est appelé à se substituer à celui de l'Académie dans un avenir plutôt lointain et quelque peu improbable.

 Abolition de la peine de mort : Votée par les politiques qui, étant donné le nombre de conneries et de saloperies qu'ils font, ont pensé qu'il était préférable de se mettre à l'abri de ce qu'ils méritent souvent. Institutionnalisée, pour la même raison, par les instances européennes qui ruinent l'Europe. En résumé nous sommes en face de malfaiteurs qui se sont graciés par anticipation.

Académie : Selon Brassens, partie postérieure sur laquelle on s'assied.

Actualité : Agitation de journaliste.

Administration : A l'Etranger : services à la disposition du public, en France : services participant de la majesté de l'Etat.

Admiration : L'admiration des cons ne réjouit que les imbéciles ... et inversement ! Mais quel régal !

Aéroport : Lieu de rassemblement des grévistes, a succédé dans cette fonction à la place de la Bastille dont le génie était quand même trop dérangeant pour ce genre d'activité!

Aide au tiers monde : On appelle ainsi des sommes extorquées aux pauvres des pays riches pour être versées aux riches des pays pauvres, dont 90 pour cent reviennent aux riches des pays donateurs et 15 pour cent sont conservés dans des paradis fiscaux, par les dirigeants des pays pauvres. Les 5 pour cent de différence représentent ce que le circuit parvient encore à arracher aux miséreux des pays aidés. La France est une grande donatrice et quelques pays n'en peuvent plus de recevoir son aide.

Allah : Ah la la ! Dieu en Arabe. L'arabe est une langue tellement réglementée que certains interdissent l'emploi de ce mot quand le Dieu qu'il désigne n'est pas celui dont un illuminé - la Jeanne d'Arc des sables - a prétendu recevoir la dictée du Coran. Ce dieu et son prophète sont pacifiques, pour le prouver les croyants n'hésitent pas à tuer à coup de hache ou de kalachnikovs ceux qui dessinent le contraire ! C'est une preuve ! Non ?

Amant : Imbécile par lequel ma femme me remplace alors qu'il n'est pas capable de me débarrasser d'elle ! Mais enfin ! Il fait ce qu'il peut !

Ambition : Agitation prétentieuse d'individus dépourvus de personnalité. "L'ambition prend aux petites âmes plus facilement qu'aux grandes, comme le feu prend plus aisément à la paille, aux chaumières, qu'aux palais." Chamfort

Ame : Selon les chrétiens, une des deux composantes de l'individu, la seconde étant le corps. Et l'Esprit ?

Amitié : Sympathie silencieuse.

Amour : Illusion dangereuse. "L'amour, tel qu'il existe dans la société, n'est que l'échange de deux fantaisies et le contact de deux épidermes" Chamfort

Anarchiste : Personne qui préfère des préjugés sophistiqués aux préjugés ordinaires. Adepte d'une méthode parmi d'autres d'obturation de l'esprit.

Antisémitisme : Maladie mentale frappant des gens débilités par un usage excessif de certaines doctrines telles le nazisme, le nationalisme, le royalisme français, le christianisme, l'islamisme... A mené à l'assassinat de plusieurs millions d'Européens de religion juive. En littérature, l'antisémitisme pollue de nombreuses œuvres d'écrivains parfois talentueux.

Argent : Émis par les états et le système financier, l'argent est un instrument de pouvoir, de corruption, de vol, d'oppression, de racket, toutes formes d'économies qui font l'objet d'études poussées ornées de mots savants par des experts qui n'hésitent pas à se nommer : "économistes" !!!

Aristocratie : Partie de la population qui avait le sang bleu et qui en tirait certains avantages, a complètement disparu ainsi que peut en témoigner n'importe quel carabin, mais d'autres continuent néanmoins à tirer des avantages.

Armes : Objet d'un commerce lucratif où les Américains sont les premiers, les Européens, dont les Français, n'étant pas en reste. Ce commerce nécessite des guerres, révolutions et autres joyeusetés qui sont en général soit télécommandées par les pouvoirs politiques complices soit sponsorisées par des trafics de drogue, racket et autres joyeusetés. Tant que les peuples seront assez cons pour tolérer ces fabrications ils seront en risque d'en être victime. Les grands fabricants d'Armes, tout comme les escrocs - ce sont parfois les mêmes - sont cotés sur les Marchés mondiaux, emploient des employés, ouvriers, cadres et techniciens syndiqués et utilisent le résultat des recherches de savants, bref, ils sont parfaitement intégrés.

Assassin : Individu qui tue sans l'autorisation de Bush ou de ses alliés.

Associations caritatives : Nom assez barbare qui cache des associations dont le but est d'emmener au loin des emmerdeurs qu'il est préférable de ne pas laisser ici.

Ateliers d'écriture : Endroits où de mauvais écrivains donnent des cours là où ils devraient en prendre. Quand l'on me dit que certains écrivains animent des ateliers d'écriture, j'ai la même sensation que quand je vois une femme très laide enceinte.

Athée : Individu qui ne croa pas. Rappelons que croire que Dieu n'existe pas c'est encore croire. Dieu ? Jamais vu !

Automobile : Encore utilisée sous la forme de propulsion archaïque du moteur à explosion, l'automobile nous a été léguée par le XIXème siècle avec le marxisme, le scientisme, pour liquider quelques excédents de population.

Autorité : Quand elle n'es pas "naturelle", en particulier dans les structures, attribut des imbéciles laborieux sélectionnés pour leur bassesse et leur faculté d'encaisser de leur hiérarchie ce qu'ils font subir aux malheureux placés dans leur dépendance.

Aviation : Moyen de répandre des résidus pétrolifères sur la tronche des citoyens qui n'habitent pas Neuilly sur Seine ou le XVIéme. Dans la région parisienne, on fait voler des avions à base altitude au-dessus de cibles telles que des usines chimiques dans l'espoir de donner de l'actualité à moudre aux médias.

Avion : Ma femme, qui me trompe, - mais elle a raison, il faut bien se distraire ! -, est partie en avion avec son amant. Pourvu qu'il se casse la gueule (l'avion ! Pas l'amant ... je ne suis pas méchant !)

Avortements : Action par laquelle une femme se libère d'un embryon. Cependant, quand on voit la gueule de certains de nos concitoyens, - je ne dis rien de leur esprit - on ne peut s'empêcher de penser que certains avortements donnent de curieux résultats !            Haut de Page

 Balance : Symbole de la justice, se représente à deux plateaux, si ,vous mettez le riche dans l'un et le pauvre dans l'autre, penche du coté du riche, c'est bien normal, il est vraiment plus lourd !

banques : Sociétés qui financent la spéculation immobilière (ou autre) et qui, avec l'appui de la loi - bien faite quand même! - dépouillent, pour se "refaire", ceux qui en ont été victimes. Ces organismes à qui vous confiez votre argent, sont dispensés par la justice (affaire de la Générale) de contrôler ce que font leurs cadres et employés. Gare !

 Balayeur : Personne méritante qui en général manie un balai, mais, à la Société Générale, attention, un balayeur, s'emparant d'un clavier d'ordinateur, pourrait mettre la Banque en faillite sans qu'elle s'en rende compte : il n'y a pas de contrôles à la Société Générale et les Juges et les Autorités françaises s'en foutent (le rôle des banques est de perdre votre argent, pas de le conserver). Si le Balayeur fou, dérapait comme le Petit trader, tous ces gens s'en prendraient ... à Lui ! Fatalité ! Tu as encore de beaux jours à vivre au pays des Cons : la France !

Barre Raymond : Professeur d'économie, forma avec Monsieur Giscard pas du tout d'Estaing, le pire tandem politique français depuis Pétain-Laval, avec lequel il présentait un certain nombre de similitudes. Barre pratiqua au gouvernement le contraire de ce qu'il enseignait, rien d'anormal, le salaire de ministre génère d'autres idées que celui de professeur ! Ces deux guignols, de sinistre mémoire, ont été à l'origine de la grande faillite française que nous connaissons.

Berlusconi Silvio : Homme d'affaire italien mafieux, parvint grâce au parti Fasciste à se faire élire chef du gouvernement. Catholique, corrompu, d'une lourdeur d'esprit peu italienne, sa religiosité le porte à ne baiser que des jeunes vierges prénommées Marie. Très présent dans le football dont il partage certaines mœurs. (A été lavé par la justice : entre les parties de jambes en l'air et le jugement, les vierges plus vierges du tout, étaient devenues majeures !)

Betancourt : Vieille dame riche à dizaines de milliards d'euros, sénile, entourée et dépouillée par un tas de voyous, dont certains décorés de la Légion d'honneur par Ministre (honnête - par définition un Ministre est honnête, autrement ???) reconnaissant. Qu'on se rassure : ceux qui ont dénoncé les voyous sont poursuivis par la Justice !

Bœuf : C'est le "Monsieur" de la vache qui apprécierait beaucoup de pouvoir encore, tout comme l'Autre, l'honorer comme il se doit.

Bordels : Maisons où l'on enferme des femmes dont on vend l'usage pour le plaisir et le délassement de ceux qui en ont les moyens. Le Bordel a beaucoup d'avantages sur la libre prostitution. Il permet à Monsieur le Maire ou à d'autres officiels, de toucher pour autoriser. Il permet de mettre au travail des femmes qui n'en peuvent mais... Il a existé une spécialisation des bordels : pour militaires, pour ecclésiastiques, pour visiteurs étrangers, la liste n'est pas limitative. Ce système était particulièrement apprécié des proxénètes et depuis sa suppression il se trouve régulièrement des lascars pour en demander la réouverture au nom de la Morale! Tiens donc ! Où va-t-elle se nicher celle-là ?

Bouffe-mal : Station (service) de chaînes de restauration rapide d'inspiration culinaire américaine... mais si ! Le but de ces restaurants est éducatif, ils préparent à l'utilisation des plats préparés par l'industrie agro-alimentaire. Pour savoir ce qui entre ou entrera un jour dans ces plats, il suffit de penser à ce qu'on a mis dans les farines animales! Mais... vous n'avez rien à craindre, les gouvernements surveillent tout cela... de l'oeil même avec lequel ils surveillent les pétroliers !

Bourse : Machines à plumer des animaux sans plumes qui y laissent quand même des plumes !

Boutin Christine : Spécimen de Pithécanthrope ayant survécu dans la région de Versailles. Portée aux mariages consanguins elle réprouve les mariages unisexe. On a les interdits que l'on peut ! Accepterait peut-être les deux si son cousin avait été une femme ! Comme quoi, l'histoire (toute petite, minuscule, animacule presque !) tient à peu de choses ... et a encore moins de gens !

Brasillach : Écrivain très scolaire et quelque peu emmerdant, qui devint assez peu fréquentable à l'époque des lauriers vert de gris, fut fusillé à la place de Pétain qui était comme on le sait Maréchal, académicien, bon catholique et amateur de jeunes demoiselles ce qui donne quand même quelques titres aux bouquets de fleurs de la Raie publique !

Brehal Nicolas : Auteur contemporain. Ce petit article pour dire que je l'aime plutôt et ainsi corriger l'effet d'une fausse citation d'un article de ce dictionnaire, qui pourrait ne pas être correctement comprise.

Breton André : Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, n'était pas Breton. Il était Surréaliste contrairement à Céline qui était plutôt Sousréaliste.

Burka : Vêtement dont les sadiques recouvrent leurs femmes dans certains pays musulmans, en France est porté par des pétasses masochistes. Le gouvernement Sarkozy et des gros nuls à la Copé, l'agitent comme un chiffon rouge depuis bientôt un an, sous le nez des érecteurs lepénistes en espérant gagner des voix néonazies aux élections présidentielles de 2012. S'il leur faut tout ce temps pour régler un problème aussi simple, on ne s'étonnera pas qu'ils soient incapables de résoudre les problèmes sérieux. On couchera encore sous les ponts, on crèvera encore de faim en France. Avec des gouvernants aussi nuls et qui se moquent autant de nous, il ne faut pas s'étonner que certains s'essuient le cul dans le drapeau français, un drapeau qui flotta sur Vichy et présida au port de l'étoile jaune et des déportations sous le règne de gens qui ressemblaient assez à certains d'aujourd'hui ...

Bush : De la racine boucher. Hommes sanguinaires, rêvant massacres et croisades. Famille de criminels contre l'humanité qui a détruit l'Irak, pays stable, moderne, en voie de développement rapide sous Saddam Hussein, en y faisant plus d'un million de morts, en le livrant au carnage et à l'anarchie. Cette famille de salauds, dont le fils fit torturer des innocents en Europe et dans le camp américain que les yankees font supporter en violation de droit (le bail a été signé par un dictateur mafieux dans la main de la CIA et n'a donc aucune valeur) est une des plus corrompues des Etats-Unis ce qui n'est pas peu dire et la guerre en Irak a permis à leur complice le vice-président Dick Cheney de ramasser le big-paquet sur le dos des morts. Ces salauds ont eu un complice en Angleterre, Tony Blair auquel le TPI ne s'intéresse pas plus qu'à eux.           Haut de Page

 Caab : Rabin contemporain de Mahomet auquel ce dernier, illettré, dicta des sourates qui formèrent le Coran. Caab qui était poète serait le responsable du "style" coranique ordinairement attribué à Dieu lui-même en personne ! Quand même, le style !

Cathédrales : Eglise d'un évêque. Les historiens chrétiens nous apprennent qu'elles furent construites dans l'élan de la foi. Certaines - et non des moindres - furent cependant financées avec l'argent de la prostitution (à Rome par exemple) et le pauvre peuple fut tondu pour alimenter les caisses des bâtisseurs. La foi souffle d'où elle peut !

Catholique (Eglise) : Secte d'obédience chrétienne qui se fit remarquer par diverses institutions mais dont le Saint-Office de l'Inquisition fut la plus remarquée. Son histoire est semée de massacres, guerres saintes, croisades et diverses turpitudes. Essaie de subsister face à d'autres sectes de la même obédience ou d'autres origines, mais la vie est dure et Dieu n'est plus ce qu'il était, il y a une vraie concurrence sur ce marché qui a été libéralisé !

Céline Louis Ferdinand : Ecrivain médiocre et fou, sacré plus grand écrivain de tous les temps par ceux qui n'ont lu qu'un livre : Le voyage au bout de la nuit, le premier thriller écrit pour faire du fric. Doit sa célébrité à l'admiration de tout ce que la littérature et la gauche comptent d'antisémites honteux et rampants.

Cendrier : Objet en verre, rond, au-dessus duquel je casse des noix.

Censure : Opération par laquelle on empêche l'expression de certaines opinions. A la censure active considérée comme ringarde, on préfère de nos jours l'Information contrôlée qui permet de laisser dire n'importe quoi, ôtant ainsi toute signification aux vraies informations qui par ailleurs passent inaperçues des journalistes eux-mêmes, qui vont dans des écoles pour apprendre cela !

Césure : Terme technique de poésie qui désigne une coupure à l'intérieur d'un vers et d'autres matières diverses pour lesquels il demeure dans une signification proche. Fut employé à la place du mot coupure à la télévision par un pédant imbécile (un pléonasme), Léon Zitrone, admiré d'une cohorte d'abrutis, et, dès lors, réemployé par une cohorte d'imbéciles de moindre envergure mais journaleux télévisuels ceux-là, rapides à l'imitation stupide.

Chargé de mission dans un ministère : Personne payée par les contribuables pour surfer sur internet et insulter les animateurs de sites sous le sigle du Ministère qui l'emploie. Si vous lui faites remarquer cela, elle vous répond qu'elle utilise son temps libre [ sous le sigle du ministère ] ce qui ne la choque pas du tout !

Cigarettes : Fabriquées avec une drogue vendue par Monsieur Chirac et avant lui par Monsieur Mitterrand et encore avant par Monsieur Giscard d'Estaing et encore avant.... Et tous disent qu'ils veulent notre bien ! Moi, je dis qu'ils se foutent de notre gueule ! Cela dit, vous êtes tellement cons que s'ils ne vous le vendaient pas, votre cancer en paquet de vingt, vous iriez l'acheter chez Al Capone ! Alors, autant que votre connerie me profite et qu'ils vous taxent au moins au même niveau que les brûleurs d'essence !

Chambre de réanimation : Endroit où on maintient en survie des mourants pour facturer des journées d'hospitalisation à haut coût. Il faut avoir vu mourir un de ses proches dans ce genre d'endroit pour savoir que la médecine n'est qu'une des plus dégueulasses parmi les entreprises commerciales de notre temps !

Chanson : Jadis paroles mises en musique pour divertir, enchanter, faire réfléchir. Aujourd'hui bruit sur lequel des drogués peuvent se remuer le cul et sur lesquels on a mis des paroles - sur les bruits - qu'il n'est pas nécessaire d'entendre. Le piratage des chansons est sévèrement réprimé par des autorités qui apprécient toute forme de bruit qui occulte les paroles.

Chardonne, Jacques : Délicat écrivain, amateur de voyages en Allemagne à l'époque où celle-ci était soumise à un Nouvel Humanisme. Résolument progressiste, se félicitait par exemple de la liquidation des malades mentaux ! Son petit livre, le Ciel de Nieflheim peut-être considéré comme un exemple type de divagations d'un intellectuel halluciné.

Charité : Pression exercée par les riches sur les pauvres pour les maintenir en état de dépendance et de soumission.

Chats noirs : Chats qui furent persécutés au Moyen-âge par les gens d'Eglise en raison de leur couleur. Ils étaient censés être des créatures du Diable, tout comme les sorcières, mais elles, on les brûlaient après avoir marqué au fer rouge leurs seins (les moines s'amusaient comme ils pouvaient ! Mais Dieu les bénissait, c'est le même con qui promet des vierges aux violeurs musulmans qui meurent pour lui !) Les adeptes du crucifié auront même trouvé le moyen d'emmerder les chats !

Chaussures : Il paraît qu'il en existe des modèles à dix mille francs la paire, pour élite socialiste quelque peu gigolo à moins que ce ne soit maquereau ! Et on dit que la gauche ne fait rien contre le chômage ou pour le pouvoir d'achat !

Chef d'état : Depuis l'étonnant et fringant Tony Blair, irresponsable qui utilise la presse pour les appels à la guerre (sainte, cela va sans dire !) Accomplit ces actes héroïques en compagnie d'un Espagnol qui a mis plus d'un mois à s'apercevoir que du pétrole coulait sur ses plages, d'un fasciste italien corrompu et de divers chef d'état de (mauvaises) opérettes.

Chirac Jacques : Président de la République française de 1995 à 2007. Il est le seul homme à s'être fait élire sur un programme extrêmement simple : "Mangez des pommes !" Il paraît qu'il ne l'a même pas tenu, par déontologie certainement !

Chômage : Pénurie du travail organisée par des patrons irresponsables, des financiers, et des politiciens corrompus - presqu'un pléonasme - pour s'assurer ce qu'ils considèrent comme " un filet de sécurité " dans le chantage social au moins disant. Une société qui n'assure pas le plein emploi est une société de merde, les gouvernants de cette société sont des salauds. Giscard d'Estaing (emprunté) et le gros Barre ont instauré ce type de société en France;

Chômeur : Pour la plupart des Patrons, le chômeur est un fainéant. C'est pour cela que, quand en raison de leur incompétence, ils se retrouvent sans travail, ils s'attribuent de confortables indemnités qui leur permettent de demeurer des nuisibles rétribués.

Christianisme : Vaste nébuleuse de sectes qui se réclament toutes plus ou moins d'un individu mort sur une croix il y a presque deux mille ans, bien que ni leur philosophie, ni leurs pratiques aient quoi que ce soit à voir avec lui. Cette même croix, instrument macabre de torture est en général leur signe de reconnaissance et semble bien avoir marqué de son aspect morbide le comportement des adeptes. Encore responsables de nombreuses violences dans le monde.

Cimetière : C'est comme partout : il y a des grandes tombes, des belles, des à perpétuité, des dégueulasses, des carrés anonymes, ceux qu'on fout à la porte au bout de quelques années, bref la saloperie habituelle !

Civilisation : On l'a échappé belle, ce terme - grossier - ne figurait pas dans ce petit dictionnaire ! Tout le monde sait, comme Monsieur Claude Guéant, que NOTRE CIVILISATION - Chrétienne - est la meilleure, la plus grande, la plus forte. Monsieur Sarkozy l'a dit : elle fait plus de place aux femmes que certaines autres.  Il aurait pu ajouter notre Président - qui est un grand comique - quelle place notre civilisation fait aux femmes ! Hitler, Staline, Mao Tse Toung, Aussaresses, et quelques autres ordures du même tonneau, issus de la civilisation chrétienne qui agissait déjà au Moyen Age sous Simon de Monfort par exemple, (Ne pas trop considérer la chronique révisionniste de Wikipédia concernant ce criminel au service du Pape) ont tous fait beaucoup de place aux femmes ! Elles auraient été heureuses d'être voilées, tout comme les femmes que torturaient et brûlaient les sadiques au service des papes ! Bref notre civilisation avec Sarkozy, l'affameur de la France, le fossoyeur des finances publiques, le destructeur du service public, le négateur de la laïcité, n'en finit plus de montrer sa supériorité, surtout dans la saloperie ! Pour apprécier, voir l'action des Sarkozy, Merkel et FMI en Grèce ! C'est ce qu'ils nous préparent ! Quel bonheur de vivre dans une civilisation supérieure qui fabrique des millions de miséreux, de SDF, qui désigne les étrangers responsables pour ne pas faire de peine aux amis des politicards !

Classicisme : A l'origine référence à la latinité, depuis manque d'imagination.

Clochard : Du français cloche, tocsin. Alarme déambulante que personne n'entend.

Collaboration : Mouvement National qui sous la Présidence du Marchal Pétain, des grands ecclésiastiques et de quelques autres salauds tel Laval, réduisit la France et son Empire aux ordres de Hitler pour sauvegarder ce qui pouvait l'être : rien. La collaboration était assortie d'un Nouvel Humanisme - c'est une maladie périodique contre laquelle il existe peu de protection - Tout fut perdu et l'honneur avec.

Colonie : Système par lequel une nation s'empare des richesses d'une autre pour la faire profiter de biens culturels dont elle ne veut pas et qu'on a en général la sagesse de ne pas lui donner. Il reste dans le monde des colonies israéliennes, américaines et russes, la tendance dans ces cas est à la radicalisation coloniale (l'éradication des indigènes). La France quant à elle entretient des troupes dans des néos-colonies essentiellement africaines et des territoires. Quelques expéditions de type coloniales ont lieu de temps en temps le plus souvent sous l'égide des Nations-Unies.

Comédie : Spectacle ordinaire donné par les hommes.

Commémoration : Cérémonie au cours de laquelle la République (?) rappelle aux foules ébahies la vie et les œuvres de grands personnages français tels : Drumont, Céline, Pétain, Thiers, Joffre, Raymond Poincaré, Gamelin, Napoléon 1er et 3ème, Reynaud, Laval, duc de Guise, Robespierre, de Gaulle, Le Troquer, De Lessep, Stavisky, Eric Woerth, j'en passe et certainement des meilleurs. On se doute que les commémorations sont très utiles. Elles sont l'occasion pour les tenants de la République, futurs commémorés, de débiter les plus plates conneries surpassant encore - c'est possible - celles auxquelles ils nous habituent en d'autres circonstances moins solennelles. Le Culte des morts, on le sait, est un signe de civilisation !

Communauté humaine : Que cela nous plaise ou non, nous y appartenons !

Commune de Paris : Grande victoire de l'Armée française qui assassina près de vingt mille personnes, en général désarmées, dans les rues de la Capitale dont elle avait livrée auparavant les forts aux Allemands. On peut considérer cet acte comme le fondement d'un Nouvel Humanisme (déjà) républicain et bourgeois qui aboutit au un million trois cent mille morts de 14-18 et à la collaboration avec Hitler et dans lesquels l'Affaire Dreyfus et l'assassinat légal de Jaurès peuvent paraître comme des événements d'une importance marginale eut égard au nombre modeste des victimes. Adolphe (tient... déjà!) Thiers, a des rues qui portent son nom dans certaines villes (bon appétit !)

Communion : Séance simulée d'anthropophagie divine que les chrétiens considèrent comme un sacrement essentiel. Cet article il y a trois siècles, m'aurait valu une mort atroce pour blasphème, mais surtout ne jugez point cela avec la mentalité d'aujourd'hui et dites vous que ces gens étaient heureux d'être torturés et écartelés... c'était pour eux une sorte de... communion !

Communiste : Homme généreux qui punissait sévèrement ceux qui ne voulaient pas être heureux.

Compagnie d'Assurance : Encaisse des primes, évite les risques et ne rembourse pas ou mal et le plus tard possible, les dommages, le reste du temps : fait de la Bourse.

Compétences : Ensemble de qualités qui font qu'un individu est apte à certaines activités. Par exemple, Xavier Bertrand est ministre de la santé. Durant des années, il parle de tout et de rien à tout moment, mais il ignore que deux empoisonneurs mettent, dans son ministère, sur le marché, sous sa propre signature, un poison fabriqué par une société française d'empoisonneurs : Servier pour lequel ils sont, ces empoisonneurs, payés. On peut dire que ce Xavier Bertrand est vraiment compétent ! En voilà un qui sait ce qui se passe dans son ministère quand même ! Sa compétence se chiffre en centaines de morts, heureusement qu'il est compétent, autrement, on aurait pu en avoir des milliers !

 Connerie : Ce qui distingue l'homme du singe. N'ayant pas d'intelligence développée, le singe ne peut pas être con, l'homme ... si et il en abuse !

Congrès : Aux Etats-Unis, réunion des deux chambres. Il arrive que le Président convoque une secrétaire en congrès, le plus souvent en grandes pompes !

Congressiste : Justement... secrétaire en congrès avec le Président des Etats-Unis. En ce qui concerne Bush second, c'est plutôt lui qui nous pompe !

Conscription : Invention de la révolution française par laquelle se fit l'émergence des guerres nouvelles qui devait aboutir aux grands massacres du vingtième siècle.

Conservatisme : Opinion de ceux qui voudraient qu'hier soit aujourd'hui, avant-hier hier et qui regrettent déjà qu'aujourd'hui deviennent certainement l'idéal des conservateurs de demain. Pour le conservateur, hier est toujours mieux, il a en quelque sorte raison puisque hier, il n'existait pas !

Contemporain capital : Cette expression fut employée pour qualifier André Gide, depuis elle est utilisée par les critiques littéraires ou les éditeurs en mal d'imagination, pour donner du superlatif au premier crétin littéraire venu !

Copé Jean-François : Maire de Meaux, dit Le Faux-Cul de Meaux, ancien pâtissier spécialiste des pains au chocolat du ramadan ? Croit que pour gagner une élection il faut être le premier à annoncer que l'on est élu.

Copyright : Justement : Merci de bien vouloir respecter la propriété intellectuelle (si je puis dire) et de ne pas abuser du droit de citation en vous abstenant de copier abusivement ce que vous trouvez sur ce site, sans cela les sites disparaîtront comme la France !

Coquelicot : Petite fleur rouge qui, selon le poète et le chanteur, fleurit parfois sur la poitrine des hommes. Il y a encore aujourd'hui, beaucoup de champs de coquelicots.

Coran : Livre saint des musulmans. Fut carrément dicté par Dieu à son prophète Mahomet ... mais si ! puisqu'on nous le dit ! Comme tous les livres de ce genre fourmille de contradictions et de conneries diverses originales ou reprises de la Bible et des Evangiles ce qui prouve que Dieu ne progresse pas ou était déjà sénile au VIIème siècle.

Corée du Nord : Demi pays soumis à une dictature infâme et nucléarisée. Les Etats-Unis de Monsieur G. Bush junior ont pour la punir faire la guerre à l'Irak! C'est qu'on ne plaisante pas avec ces choses là !

Couilles : S'il faut en croire une expression populaire, endroit du corps qui serait le siège du courage. Selon cette conception des choses - si je puis dire ! - la femme serait dépourvue de cette qualité dont l'homme se trouverait ainsi pourvu à bon prix et sans qu'il lui en coûte ! A les entendre, on pourrait même dire de certains qu'ils conduisent les "c... sur le volant" ! (Corrélat : Nouilles)

Courage : Comme on le sait le courage siège chez les hommes dans les couilles (voir article ci-dessus), il s'en vident régulièrement, mais cela ne signifie pas que les femmes n'en aient pas, simplement on ne sait pas où se niche le leur. De courage, saluons celui du gouvernement français de Sarkozy qui a eu le courage de refuser l'asile à son grand ami de trente ans - de fricotages sinon d'agiotages - Ben Ami (Ali ?) ! Ils en ont ... des couilles Hien ! Ces français ! Surtout que quelques jours plus tôt, une grand c ... ourageuse, proposait à ce même Ben Ami, l'expérience des CRS français pour ... maintenir l'ordre ... Un beau frère trafiquant de drogue condamné en France, un autre voleur ... tous corrompus jusqu'à la moelle comme leur patron ... Quel courage il a fallu à ces français pour rejeter leur grand ali Ben Ami ! Quand même !

Côte d'Ivoire : Magnifique réussite de la Francafrique, reste l'exemple du sérieux de la décolonisation réalisée par le Général Frappart. ( ... de Frappart ... excusez !)

Cour de cassation : Secte qui milite pour la protection des assassins. Il serait temps de la "casser" si l'on veut une vraie Justice. La Cour de Cassation est à peu près à la Justice ce que l'Académie Goncourt est à la Littérature ! Quoi ? (Affaire Omar, affaire Dany Leprince)

Crédit Lyonnais : Banque publique par laquelle la soit disant droite comme la pseudo gauche détournèrent au profit de malandrins de leurs amis des dizaines de milliards de francs. Pour cacher ces vols et détournements, on brûla dans plusieurs incendies volontaires non punis les dossiers les plus compromettants. La Banque fut renflouée avec la complicité des autorités européennes tout aussi pourries que les françaises, afin d'essayer de limiter le scandale dont l'étude aurait certainement amené le plus grand déballage de tous les temps! Autant dire que cette affaire n'intéresse pas plus le Nouvel Hhuuumaisme que l'ancien! Affaire actuellement en cours de fin d'étouffement devant un petit tribunal, qu'on se rassure : l'ordre règne à Paris. Depuis, la Banque a changé de nom, d'actionnaires, mais avoir des actionnaires privés n'est pas une garantie : les banques privées ont encore coûté plus cher aux nations que les publiques !

 Crise : De même que le génocide indien par les Etats-Unis d'Amérique, le plus grand de tous les temps, s'appelle : la Conquête de l'Ouest et est considéré comme une épopée, la plus grande escroquerie de tous les temps, des milliers de milliards de dollars escroqués dans le monde entier, s'appelle La Crise des Subprimes ou la Crise Financière de 2008 et le plan de Obama, le Nouveau Messie, sera considéré comme génial et même, peut-être providentiel ! Etats-Unis, heureux pays ou nous : sinistre bande de cons ? La question ne restera pas posée longtemps, la réponse est évidente !

La Crise qui depuis des années est quasiment terminée (source : politiciens), a commencé en 1974 et n'est pas encore entrée dans sa phase la plus dure qui, vraisemblablement sera définitive pour l'Europe.

Croisade : Guerre encore plus sainte que les autres.

Croyance : Maladie contagieuse et mortelle.

Croyants : Personnes qui font passer les superstitions au rang de vérités, intolérantes comme toutes les personnes qui affirment n'importe quoi.

Cuisinier suédois : Fier Viking qui se torche le cul avec les doigts avant de pétrir la pâte à tarte. Il arrive qu'il travaille pour Ikéa.

Cupidité : Sens aigu de l'épargne. L'homme cupide risque tout pour gagner beaucoup. Silencieux quand il gagne, il crie généralement au scandale et fonde des associations de petits porteurs quand il perd.

Curé : Individu en voie de disparition au service d'une secte dite catholique qui fit de grands dégâts dans le passé et est toujours dangereuse. Il y eut une époque où on les mangeait, d'où l'expression : "Bouffer du curé" qui était encore employée chez les athées il y a quelques dizaines d'années. Certainement protégés maintenant, ils ne figurent plus dans la liste des viandes comestibles.            Haut de Page

 Dali (Salvador) : Pensait qu'il ne peut exister un homme tel que lui que tous les deux millions d'années, cependant... je suis là!

Daniélou : Nom d'un célèbre Cardinal, grand prêcheur devant l'éternel et Notre-Dame, qui mourut crosse en l'air dans le feu d'un serre mon...

Débatteurs : A la télévision, personne empêchant les autres de parler.

Décorations : Accessoires décoratifs - comme leur nom l'indique - que l'on s'accroche sur la poitrine. Je me souviens du commentaire, hors de la présence de l'heureux bénéficiaire, d'une personne qui venait de remettre une décoration : "Voyez comme cela leur fait plaisir! Et ça ne coûte rien!" En Suisse, il y a des citoyens, les médailles du carnaval, mais pas de décorations.

 Delarue (Jean-Claude) : Grand pourvoyeur d'émissions merdiques sur les chaînes nationales, cet animateur camé a représenté tout ce qu'il y a de nauséeux, de visqueux, de dégueulasse, n'hésitons pas sur les mots, dans le monde médiatique d'aujourd'hui. Sa disparition a donné lieu à de multiples hommages, tout le peuple des drogués du service public, usant du privilège d'accès aux antennes, s'est précipité pour honorer cette affligeante médiocrité. Son cadavre même n'a pas été épargné puisqu'il semblerait qu'il y a autour une guerre de religion. La cocaïne est-elle un tremplin vers Dieu ? Etait-il un musulman bitonal comme il y a des musulmanes clitoridiennes - j'appelle ainsi, hommes et femmes qui se convertissent pour raison d'accouplement ! Nous laisserons aux exhibitionnistes, aux voyeurs et aux camés le soin de répondre et nous ne doutons pas qu'il y ait encore bien des empoignades de la part de ces tarés autour d'un cadavre qui puait déjà bien longtemps avant qu'il ne débarrasse opportunément la scène.

Delon : Réincarnation de Jéhovah, est apparu à Christine Angot, Sainte et Inceste, pour une déclaration dans Paris-Match qui m'a tiré des larmes... de rire!

Démocratie : Dans le monde dit "occidental" la démocratie est l'argument employé par les escrocs de tous poils pour mener les guerres, les boycotts et les expéditions punitives qui servent leurs affaires et celles de leurs amis commanditaires. Il n'existe pas de démocratie et l'histoire a prouvé que tout ce qui a pris la figure de ce régime à commencer par la sinistre Athènes, n'a jamais été qu'occasion de corruption, de démagogie, de massacres et de spoliation.

La démocratie ne peut survivre que sous la tyrannie de la Vertu, sans elle, elle dégénère rapidement de corruption en corruption et mène à la tyrannie des malandrins.

Désir : Souvent confondu avec l'amour, le désir en est quand même l'essence et explose souvent. Le carburant épuisé, il meurt sans qu'on puisse faire le plein. On se dirige alors vers un autre résevoir.

Dette publique : Dans les dictatures la dette publique représente la partie des escroqueries du dictateur, de sa famille, de ses putains et de ses proches. Dans les démocraties la même dette représente les détournements effectués par les Banques, les Multinationales ; les commissions et rétro-commissions encaissées par les politiciens locaux - du moins en France - restent assez marginales : ces gens, chez-nous, demeurent des gagne-petit dont la médiocrité peut se mesurer à l'agitation qui les secoue. La dette publique est destinée à être remboursée par les citoyens sous forme d'impôts ou de taxes de solidarité diverses.

Déontologie : Règles destinées à faire croire au public que l'on applique en tous domaines de scrupuleuses réserves qui, bien entendu, n'existent en tous domaines que virtuellement. La science de la déontologie est une branche de la magie proche des techniques de l'illusion.

"Descend si tu l'oses" : Célèbre apostrophe prononcée par Sarkozy, Président de la République française, protégé par un bataillon de gros bras toutefois moins décervelés que lui.

Déserteur (Le) : Chanson beaucoup moins dangereuse que la Marseillaise, fut pourtant interdite à un moment où on chantait beaucoup cette dernière !

Désespoir : Etat de ceux qui ont encore foi en l'humanité !

Désordre : Situation dans laquelle un ouvrier ou un employé tentent de parler, un militaire de donner son opinion avant de se faire tuer, un juge d'appliquer la Justice plutôt que la loi et un policier de ne pas obéir à des ordres idiots. Accessoirement, il arrive, dans cette horrible situation, qu'on dise à un Patron incapable : "Ta gueule!" Comme vous le voyez cet état inspire une horreur profonde et fait trembler rien que d'y penser ! Il ne manquerait plus, d'ailleurs, que les pauvres demandent à manger - en tendant la main par exemple - ou que les femmes qui meurent de faim se donnent pour un sandwich - les salopes !

Diable : En voilà un qui n'a besoin ni de croyants ni de fatigues pour triompher! Ceux de son ennemi et leurs peines suffisent bien à sa gloire!

Diams (peut s'écrire prétentieusement Diam's ou diam's la majuscule ne s'imposant vraiment pas !) : Petite bourgeoise qui ne sait pas quoi faire pour vendre de mauvais disques de rap (un pléonasme). Après avoir apostrophé Marine Le Pen (entre ... on se comprend même quand on ne s'entend pas !) elle s'est voilée. Puisse-t-elle disparaître totalement, l'Islam aurait, pour une fois, servi à quelque chose ! On veut bien lui céder tous nos rapeurs !

Dictature : Bonne, si ami des Etats-Unis, système dans lequel le corps électoral est constitué d'un seul homme qui se nomme candidat élu. (Chili de Pinochet, Grèce des colonels, Argentine des généraux, Pakistan actuel...) Mauvaise si ennemi des Etats-Unis, (Irak par exemple!)

 Dieu : Personnage mythique prônant en général l'amour et ses massacres. Plus le Dieu est le même, plus le croyant doit être sévèrement châtié par l'autre croyant. Dans ces jeux, on ne comptabilise pas les morts incroyants !

A douze ans, Dieu me procurait un petit frisson mystique. A dix-huit ans, je l'insultais, inutilement, puisque je savais qu'il n'existe pas. A quarante ans, je vivais et je n'avais pas de temps à consacrer à cette idée. Aujourd'hui, je regrette qu'il n'existe pas, car j'aimerais assez le remercier de ma vie.

Dieu n'existe pas, le personnage que les cons adorent sous ce nom est le Diable !

Dieu unique : Est-il plus grande preuve d'intolérance que d'affirmer qu'il n'y a qu'un seul Dieu, le sien, dans ce domaine où rien ne peut être démontré ? Et faut-il s'étonner qu'à partir de là, faute de possibilité d'imposer cette unicité par la raison, on ait eu recours à la force et aux massacres ? En ce qui me concerne et à tout prendre, plus il y a de dieux dans une religion, plus elle me rassure ! Je pense que le monothéisme est une grave régression de la pensée et à stoppé la progression d'une partie de l'humanité - si ce n'est de toute l'humanité - sur la voie d'une connaissance liée au spirituel.

Dinosaures : Animaux ayant vécu sur Terre à l'ère secondaire. On ne connaît pas la cause de leur disparition, par contre, on sait parfaitement qu'ils ont existé pour donner des sujets de films aux réalisateurs débiles de Hollywood.

Divorce : La première fête après le mariage. "Le divorce est si naturel que, dans plusieurs maisons, il couche toutes les nuits entre deux époux" Chamfort

Dollar : La seule image sainte reconnue par toutes les religions.

Donneurs de leçons : J'en reçois chaque jour, de très précises et très comminatoires, de ceux qui me reprochent d'en donner.

Drahi Patrick : Individu qui rachète des sociétés avec l'argent qu'elles auront peut-être, si tout va bien, un jour. Il y a des banquiers assez cons pour financer cela. En bon français cette technique a un nom : escroquerie, en langage financier on a donné un autre nom : L.B.O. Il est curieux que financiers et libéraux (la liberté pour Al Capone !) aient toujours des noms ronflants, mystérieux mêmes, pour couvrir de simples et minables magouilles ! Drahi a investi dans la presse, des sommes ridicules certes, mais il est nécessaire d'enfumer le public ! C'est à cela qu'elle sert de tous temps !

Droits de l'Homme : Minimum de droits qu'on n'a pas réussi à évacuer totalement et qu'on se fait fort de ne pas respecter en faisant semblant de les défendre. Sous ce rapport, il y a deux sortes de pays : ceux qui font semblant et ceux qui estiment que cela ne sert à rien (de faire semblant).

Le premier droit de l'homme, oublié de tous, est le droit de vivre, c'est à dire de ne pas faire la guerre, de n'être pas soldat ou tout autre chose de ce genre. Le second universellement bafoué est d'avoir un travail, un toit et à manger. Le troisième est de se faire honnêtement et sexuellement baiser par des femmes, des hommes pour ceux à qui cela plait, mais pas baiser par des politiques ou des patrons comme c'est le cas partout dans le monde. Conclusion : les droits de l'homme sont ignorés et bafoués dans tous les pays !

Vous remarquez : ils disent droit de l'homme, c'est comme dans la Bible, la femme n'est qu'issue d'une cuisse, anecdotique ! Une cuisse peut-elle avoir des droits ?

Droits de la Femme : (on a fait une entorse au classement alphabétique) - Droit de vivre à poil si cela lui plaît, sans se faire violer. - Droit de baiser avec qui lui plaît. - Droit de ne pas baiser. - Mêmes Droits que les hommes : vivre comme des connasses quand ils vivent comme des cons, être des salopes politiques quand ils sont des salauds politiques, être des vendues de patronnes quand ils sont des salauds de patrons, bref pouvoir être des ordures tout comme les hommes !

Ducon (Monsieur) : Vous ne le connaissez pas encore ? Allumez votre télévision ! Sur toutes les chaînes à toutes heures.

Duras Marguerite : Succéda à Marguerite Gauthier dans la litanie des Marguerites, mais au lieu de toux et crachotements elle nous donna expectorations et lieux communs littéraires. Dans un unique moment de lyrisme accoucha d'un morceau d'anthologie qui lui valut le titre mérité d'Egérie sénile des infanticides ruraux décerné par le regretté Pierre Desproges.        Haut de Page

 Eau : Il y a quelques années, on nous a expliqué que les nappes phréatiques sur lesquelles les paysans tiraient comme des cons pour produire un maïs là où ce n'était pas possible, étaient en cours d'assèchement. On a institué de nombreuses taxes sur l'eau potable. L'Etat caressant l'espoir qu'à terme l'Eau remplacera dans ses opérations de racket l'essence. Depuis, les nappes phréatiques sont saturées et le pays est la proie des inondations. Vous avez entendu parlé de la réduction des taxes vous? Non! Moi non plus!

Ecrivain : Ecrit vain. Curieux le nombre de mots qui con,tienne ainsi leur explication!

Ecole : Fondement de l'éducation libérale par l'action de laquelle il y a toujours une réserve d'analphabètes et qui veille à ce que les pauvres ordinaires en sachent assez peu pour avoir envie de continuer à regarder la télévision.

Ecologie : Nouvelle religion qui attribue à l'activité humaine la phase terminale de la fonte des glaces, commencée il y a vingt-mille ans, (La dernière). Ces croyants prétendent sauver une planète qui, franchement, s'en fout totalement. Se déplacent en avion, en automobile, tiennent des congrès et cassent volontiers ce qui leur tombe sous la main lors des manifestations officielles qui traitent de ce sujet. Bref ... des vrais C... royants!

Economiste : Sorte d'astrologue qui prétend faire des prévisions en matière d'économie. C'est un est spécialiste désastres.

Eh ! Ducon ! : En démocratie, interpellation pédante de l'électeur par les candidats.

Elections : Opération par laquelle on demande aux électeurs de choisir des représentants en étant bien décidé à ne pas tenir compte de leurs votes. C'est ainsi que le trucage électoral fait que les Assemblées françaises, Nationale et le Sénat ne sont absolument plus représentatives du pays. Malgré cela les commentateurs continuent de s'interroger sur les causes du divorce du pays et de ce qu'ils appellent - on se demande bien pour quelles raisons - ses élites ! La médiocrité de ces commentateurs serait peut-être une explication à moins que ce ne soit leur fiche de paie !

Empire : Comme son nom l'indique.

ENA : Ecole fondée par la République pour apprendre à ses grands commis-prébendiers à mieux b... le citoyen.

Enarque : Cousin d'E.T. passé par l'école qui lui donne son nom. L'énarque ne retourne hélas jamais sur sa planète.

Escaliers mécaniques : Dans les grands magasins, escaliers dont les marches montent en permettant ainsi aux gens de se déplacer sans bouger. A la RATP, escaliers qu'ils faut escalader en faisant des pas plus grands que dans des escaliers ordinaires à chaque fois qu'ils sont immobilisés - ce qui est leur état habituel.

Essai : Forme littéraire souvent manquée, d'où son nom. Certains ne se lassent pas et recommencent. Existe également au Rugby où ils se transforment en poings ?

Estaing : Famille d'aristocrates aujourd'hui éteinte. L'amiral (Charles Henri, Comte d') 1729 - 1794 fut, paraît-il, un fameux Gaillard d'Estaing mais absolument pas un Giscard.

Etat : Coûteuse machine à gonfler, plus le paon est petit, plus ses plumes s'enflent, plus le paon nous gonfle.

Etats : Associations de malfaiteurs qui s'accaparent ou se font de différentes façons malhonnêtes, déléguer le soit disant droit de gérer, administrer, racketter, leurs concitoyens aussi bien que de les engager dans des compétitions ou des guerres inutiles fomentées au profits d'intérêts privés. L'état est la forme la plus avancée de perversion sociale.

Etats-Unis : contre les autres.

Europe : Association de pays qui peuvent ainsi devenir irresponsables au profit de financiers et d'industriels nécessiteux. On ne connaît pas encore au juste le système politique de l'Europe : ploutocratie administrative, administration parasitaire... irresponsabilité politique, délires présidentiels ...  L'Europe a été en guerre civile durant des siècles, massacrant ses habitants, parfois, plus modestement, le reste du monde, depuis qu'elle s'est unie pour la paix, elle mène à la ruine les pays qui la composent.

Géographiquement l'Europe est un des sous-continents asiatiques, elle appartient plus à l'Asie que la péninsule arabe par exemple. L'ego démesuré de l'Europe lui a fait ignorer cette situation qu'elle découvrira sous peu !

Euthanasie : Droit de mourir dignement. Interdit en France, tout comme le suicide, on pratique plutôt la survie thérapeutique abusive.            Haut de Page

 Fables : En général, histoires fausses, allégoriques, qui illustrent des propositions exemplaires. C'est justement en ce qu'elles n'ont rien d'exemplaires que les promesses électorales ne sont (même) pas des fables.

Face à Face : A la télévision, séance de politesse entre deux candidats, destinée à obtenir une forte audience pour vendre plus cher le passage des séquences publicitaires. Ces séances sont censées favoriser la démocratie... Ah! Bon!

Faim : Un des instruments préféré des Américains pour faire triompher leurs intérêts, se décline sous le doux nom de boycott.

Faire valoir : Individu pire que soi qu'on utilise pour se mettre en valeur. Ainsi Sarkozy utilisa Le Pen dans un débat télévisé comme Staline profita de Hitler pour paraître, un moment, fréquentable.

Fasciste : Communiste désespéré au service de représentants de la grande finance.

Faux : Etat de ce qui pourrait devenir vrai. (Corrélat : Vrai)

Féminisme : Mal qui fut nécessaire et tout à la fois détestable mais dont on ne pouvait pas faire l'économie !

Femme : Incommodité désirée. La femme n'est pas l'envers de l'homme, mais plutôt son revers.

Ferrat Jean : Devenu célèbre et fréquentable pour la télévision française le lendemain de sa mort. Michel Drucker était même son ami ! Dommage, avant, on ne s'en était pas rendu compte ! Nous feront-ils le même coup, ces cons, le lendemain de la mort de Henri Tachan ?

Flosse Gaston : Président de la Polynésie française, ce personnage peut être considéré comme de l'essence de pourriture, devant les Balkany, les détrousseurs de vieilles dames et les concussionnaires de marchés d'armes avec le Pakistan. J'ai pour lui la plus grande admiration, il a compris que notre système politique repose sur la fraude électorale, la pourriture institutionnalisée, et il mène aux frais des cons de citoyens qui votent pour lui comme en France ils votent pour les salauds de l'UMP ou du PS, une vie de nabab au milieu d'un harem de putains que son âge ne dégoûtent pas plus que celui de Berlusconi ne dégoûtait leurs semblables italiennes ou l'aspect répugnant de DSK ne le fait des putains officielles ou autres, de France ! Gloire à notre Démocratie pourrie et truquée !

Folies : "Les trois quarts des folies ne sont que des sottises" Chamfort

Fond Monétaire International : Association de malfaiteurs chargée de ruiner définitivement ceux qui le sont déjà.

Football : Jeu qui consiste à entasser dans un espace clos le plus de connards possible, qui paient fort cher pour cela ce que d'autres seulement un peu moins cons regardent sans problème sur leur écran de télévision et qui, de toute façon, est sans intérêt. Prend tout son sens dans certaines villes à la population raffinée : Manchester, Marseille, Paris...

Fou : Les rois avaient souvent auprès d'eux un Fou qui pouvait dire n'importe quoi. Dans les démocraties on s'est efforcé de remplacer ces joyeux personnages et les candidats au pouvoir ont conservé ce droit de dire n'importe quoi. Ils en abusent souvent mais, habitués, on ne fait plus attention à eux. Le drame c'est qu'ils finissent alors par faire n'importe quoi !

Foule : "... un homme cesse d'être un homme dès qu'il appartient à une foule!" Sentiment de Thomas de Pomonne Comte de Nissac (Fajardie, Le Voleur de Vent)

France : Pays de cons où l'on disserte des petites phrases au lien de traiter les problèmes de fond. Mais, ainsi, on approche de plus en plus rapidement le fond.

France des droits de l'homme : La France est un grand pays touristique, la France des droits de l'homme en est le monument le plus connu et le plus visité, neuf, il n'a jamais servi que d'alibi aux politicards de la gauche caviar.

Freud : Vieux Monsieur très sérieux qui s'est aperçu qu'il avait aimé sa maman d'un sentiment impur. Pour se justifier, nous a laissé beaucoup d'écrits et une théorie très intéressante, qui vaut ce que valent les théories, s'en serait pris à sa belle sœur puis à sa fille. S'est référé par erreur à la mythologie grecque - Oedipe - alors que ses mœurs étaient plutôt en phase avec celles des pharaons. A fondé une secte très intéressée par l'argent et par des polémiques d'un niveau intellectuel si médiocre que l'on se demande comment des titres peuvent être délivrés à ses membres.                 Haut de Page

 Gallimardien : J'avais employé ce néologisme par amusement parce que je ne peux résister à la plaisanterie même mauvaise. Il était censé qualifier des mauvais écrivains ou des bateleurs médiatiques pontifiants, du genre de Sollers, il en existe chez Gallimard comme chez tout éditeur même si j'ai pour cette maison d'édition un peu plus de respect que pour les autres. Quand j'ai découvert que Richard Millet s'offusquait de ce qu'on puisse commettre un tel sacrilège, malgré toute l'admiration que j'ai pour cet écrivain que je considère comme le meilleur écrivain français vivant sans partager ses idées, mais cela n'est pas obligatoire en matière d'admiration littéraire, je n'ai pas pu m'empêcher de repiquer au plat tant la satisfaction de scandaliser l'a toujours emporté chez moi sur toute autre considération. J'aurai préféré cependant qu'un terme comme "grasseyant" sonna mieux pour m'en prendre à une maison d'édition moins digne de respect - à mes yeux - cela s'entend. Mais ce n'est quand même pas l'éditeur-prébendier de Céline qui va s'offusquer de voir sacrifier à la magie des mots ! Depuis, Richard Millet est tombé sous les coups de la connerie ... gallimardienne ! D'ailleurs ce n'est pas Gallimard qui ne représente plus rien, c'est l'édition française au-travers de ses grands noms !

Garde alternée : Système de "partage" des enfants entre parents divorcés, reposant sur le principe : "J'ai autant de droits que l'autre de voir mes enfants". Cette connerie qui revient à ôter une résidence permanente à des enfants relève d'un pur égoïsme des parents. Elle est à mettre au même rang - en moins grave dans les conséquences - que le pseudo meurtre par "amour".

Générale : Banque française capable de prendre cinquante milliards d'euros de positions sur les marchés financiers "sans le savoir" et d'en perdre cinq (milliards d'euros). Pour en arriver là, cette banque emploie un grand nombre de polytechniciens - émules de Joffre ? -. Reconnue irresponsable par la justice qui ainsi dispense les banques françaises de leurs obligations de contrôle et de gestion des risques.

Génocide : Extermination systématique et volontaire d'un peuple. Les grandes réussites en matière de génocide sont dues aux Anglo-saxons, en Amérique du Nord, extermination des indiens et en Australie des Aborigènes.

Ghettos : Endroits où les papes recommandaient ou ordonnaient d'enfermer les Juifs avec interdiction d'en sortir sans autorisation. Ces quartiers de persécutions ne disparurent qu'avec la chute des états de l'Eglise et sous l'influence du pouvoir laïque. D'autres persécutions furent alors adoptés par lesdits papes à l'encontre des Juifs.

Gigolo : Personnage qui se fait payer des grôles à dix mille balles par une putain. Peut exercer de hautes responsabilités dans l'Etat.

Giscard : Monsieur Valéry Giscard (Président de la République 1974-1981) dont le rêve secret était de tringler une princesse anglaise, fut le Président libéral qui amena à la France son premier million de chômeurs. Le Patronnât français le considère encore comme un génial précurseur, mais depuis, on a fait mieux.

Globale : Méthode dite "globale". A l'origine de la production de centaines de milliers d'analphabètes, cette méthode d'apprentissage de la lecture serait parfaitement adaptée à l'apprentissage des idéogrammes chinois. Elle a en effet pour caractéristique principale d'ignorer le progrès que représente dans l'écriture, l'utilisation des lettres. Connaît des variantes dites "mixtes" ou autres fantaisies du même genre. A classer au même rayon que les belles théories éducatives auxquelles on doit les drogués et divers autres succès qui font la gloire de l'éducation nationale depuis que les ministres divers ont été saisis par la fièvre des réformes (Il y a de cela bien longtemps!)

Goncourt : Prix décerné au plus mauvais livre de l'année qu'on peut offrir en cadeau à sa belle-mère.

Grâce Présidentielle : En France : comme la langue, la pire des choses quand elle n'est que moyen de se faire des voix en graciant des salauds d'automobilistes, mais la meilleure quand elle permet de faire libérer un innocent que les Juges veulent à tout prix garder en prison.

Grand corps malade : Personnage malade et qui veut que cela se sache, qui déblatère des paroles insipides et des clichés éculés à destination d'abrutis dont l'intellect est réduit à la fonction d'apitoiement sous l'admiration du monde du spectacle. Son Œuvre est protégée par la loi Hadopy.

Grosses légumes : Personnages très importants, ne se conservent pas longtemps, sont très rapidement avariés.

Guerre : Droit de tuer pour de bonnes raisons trouvées par les agents de l'Industrie de l'Armement.

Guillotine : Invention de l'humaniste révolutionnaire Guillotin. Fut le pivot d'un spectacle itinérant donné avec beaucoup de succès, gratuitement, pour le divertissement de la bonne bourgeoisie et les sens éthérés des femmes du monde, dans les bonnes villes de Province comme à Paris.             Haut de Page

 Henri IV : Le meilleur président de la République que la France ait connu. Assassiné par la racaille catholique.

Histoire : L'histoire de l'humanité en laquelle certains croient reconnaître la marche du progrès, est la plus incroyable source de dégoût de l'homme qu'on puisse imaginer. L'homme en est la principale victime, la cupidité sous toutes ses formes, le seul moteur.

Hitchcock Alfred : Certainement le plus grand cinéaste de tous les temps.

Honnête Homme : Difficile à définir, pour cette raison je me contenterais de donner des exemples de ceux que la droite française - héritière de la vieille droite moralisante - considère comme de grands honnêtes hommes : Jupé, Woerth, Balkany, Sarkozy ... Je pense que j'en oublie et qu'il en est d'encore plus honnêtes qui ne sont pas connus. Quel bonheur quand même d'être français et de ne pas relever d'une quelconque république bananière africaine ! L'honnête homme est si précieux en France qu'il peut être classé Secret Défense et qu'il est interdit d'enregistrer les conversations le concernant !

Honneur : Le sentiment de l'honneur n'est qu'une illusion qui dépend de ce à quoi il s'applique.

Houellebecq : Particule insulteuse qui a faillit être isolée.

Humanité : Monstrueuse et conne.

Immortalité : Illusion des académiciens vivants. Ce phénomène semble s'expliquer par la moyenne d'âge élevée de l'auguste assemblée.

Immunité : Assure l'impunité. L'immunité ne refait pas une Vertu, le voleur même immunisé, reste un voleur.

Importance : Etat de pesanteur que les sots attribuent à certaines futilités. Par exemple : "Dans ce dictionnaire, il y a une chose importante."

Impôts : Il paraît qu'en Suède, il y a une loi qui, pour un contribuable, limite l'impôt à son revenu ! Mais si ! Mais la Suède est un pays avancé !

Inspecteurs de l'ONU : Espions envoyés en Irak sous menace de guerre, par la défunte assemblée des Nations Unies (pas possible!) sur les ordres de Bush. S'ils trouvent quelque chose on frappe. S'ils ne trouvent rien, c'est que c'est bien caché donc on frappe. En tout état de cause, ils ont pu repérer où il fallait frapper. Comme la première fois on ne comptera que les morts américains, les autres sont gratuits!

Intégriste : Actuellement, le plus souvent islamiste. On nous dit qu'il y a des modérés dans les religions. Ceux qui croient seulement un tout petit peu à l'autre con d'en haut ?

Internet : Nouvelle technique de liberté surveillée.

Irak : Malheureux pays qui a le double malheur de posséder beaucoup de pétrole et d'être arabe. Fit l'erreur, sous la férule d'un dictateur assez moderniste, de devenir une puissance "technique" et de vouloir récupérer une province qui lui appartenait, donnée par les Anglais (ils ont beaucoup donné) à des sultans d'opérettes riches et quel que peu ... L'Irak est soupçonné de posséder un armement nucléaire par des puissances qui telles les Etats-Unis, l'Angleterre et la France en possèdent un, impressionnant et ont déjà copieusement arrosé la planète. Sera vraisemblablement bientôt libéré sous une pluie de bombes. La France éternelle se donnera la gloire (certainement aussi éternelle que celle de la guerre d'Algérie ou de la Collaboration) de participer à cette saloperie - bien entendu par le seul fait du Prince immunisé et contre l'opinion de la majorité des Français, dont on se fout quand les marchands de canons parlent !

Depuis l'article précédent, l'Opération contre les armements de destruction massive virtuels a été menée sans les Français, il arrive que nous ne soyons pas mêlés aux saloperies américaines - rarement sauf quand elles s'exercent contre nous ... et encore ... ! L'Irak, enterre ses millions de morts, la paix n'y reviendra plus, le pays est ruiné, ingouvernable, c'est le plus beau bordel que la planète connaisse ... une démocratie à l'occidentale quoi !

Irrespect : Il n'y a pas de plus grand irrespect que de respecter ce qui n'est pas respectable. Un Président immunisé, des prêtres amateurs d'enfants ou des chroniqueurs de télévision par exemple!

Islam : Religion archaïque (un pléonasme) et intolérante qui prétend à la maitrise de la société à laquelle elle veut imposer les règles aberrantes d'un grand malade du 7ème siècle qui prétendait être en fil direct avec Dieu ! Aujourd'hui on peut suivre le cercle d'influence de l'Islam aux crimes d'opinions commis dans le monde. Deux versions dominatrices se conjuguent pour tenter d'implanter la dictature de cette secte : le salafisme dit pacifique et le salafisme brutal, criminel, le premier finance souvent le second qui lui rend service de diverses façons et dont il est un relais en cas d'échec aussi bien qu'un complément en cas de réussite.

Islamophobie : Terme inventé par la gauche salonnarde et droitdelommesque (très partiellement) pour stigmatiser (encore un terme de cette G.S. et D.) ceux qui ont l'audace de critiquer l'Islam, religion d'une grande générosité et d'une tolérance spectaculaire qui offre au monde, entre autres, l'exemple de cette société paradisiaque, basée sur le respect de la femme et de la liberté : l'Arabie Saoudite, devant le sultan de laquelle le Président de la République François Hollande, béat d'admiration dollardienne, va faire des génuflexions qui tireraient des larmes de bonheur aux vaticanesques si elles étaient faites en d'autres lieux ! Avant ce terme : Islamophobie, la grande gauche intellectuelle, à une autre époque, s'était fendue d'un autre qualificatif : "Anticommuniste primaire !" pour dénoncer les antistaliniens qui ne voyaient pas - les aveugles - la différence entre Hitler - le mal absolu - et Staline : le petit père des peuples ! C'est beau la sémantique !

Israël : Colonie sans métropole. Cette absence de pays mère rend, on comprendra aisément pour quelle raison, cette colonie assez fébrile.

Jalousie : Grimace des égoïstes qui ne savent pas aimer.

Jaurès : Philosophe et homme politique français. Revendiqué à tort par les communistes - il ne l'a jamais été puisque le communisme tel celui du PC n'existait pas quand il est mort. Jaurès fut une conscience du monde socialiste d'avant guerre. Pacifiste, il était considéré comme un obstacle à une guerre que voulaient les officiels, ils le firent assassiner à la veille de la guerre et revendiquèrent ce forfait odieux en faisant acquitter leur homme de main. Ils poussèrent la bassesse jusqu'à faire payer les frais du procès à la famille. La France est bien une vieille putain ! Jaurès avait, avant de mourir, écrit sur la guerre à venir des considérations stratégiques qui auraient servi à Joffre, cet abruti responsable de 300 000 morts français dès le début du conflit, mis en place par les assassins de Jaurès.

Jeanne d'Arc : Sortit du lit du seigneur d'Arlon pour aller casser de l'Anglais - pour cela, plaît aux admirateurs d'un certain Adolphe - Après un simulacre de bûcher à Rouen, retourna d'où elle venait où elle mourut de vieillesse. Incongrûment sanctifiée par une Eglise catholique pas très difficile sur les lois de l'Amour du prochain grâce à une forte subvention versée par une République laïque ! Le dossier de canonisation de Sainte Tueuse de Britishs (STB) est classé secret défense.

Jésus-Christ : Ancêtre de Raël, grand blasphémateur se prétendait fils de Dieu quand il avait abusé de la bouteille. On s'en débarrassa en le crucifiant, on aurait mieux fait de le laisser paraboler ce qui, somme toute était assez moderne !

Journal : Grande feuille de papier imprimée pour donner des informations. Personnellement, je n'en ai jamais vu (des informations). Jadis, nos grands-parents se servaient quand ils étaient pauvres - presque tous - des journaux pour se réchauffer, soit en les brûlant, soit en en glissant les feuilles entre leurs sous-vêtements et leurs vêtements. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les journaux numériques ne sont pas meilleurs que les journaux de papier, seul le support change et il ne fait rien à l'affaire ...

Journaliste : Hier : individu enquêtant sur de grands sujets ou explorant l'actualité pour en tirer les grands thèmes. Aujourd'hui : salarié employé par des financiers, au cirage de pompes de médiocres employés par les mêmes patrons et qui se prennent  pour des politiciens.

Jospin : Dans le dictionnaire, sui(vai)t Jeanne d'Arc (avant que d'autres dont l'Autre ne s'insère)! D'abord aux trente-cinq heures, puis en retraite prématurée. Lourd silence de la gauche.

Jules César : Fondateur de l'Empire romain. Aux Césars de l'Empire succéderont à Rome, les Jules de la papauté.

Justice : Système d'erreurs de procédure et de prescriptions qui favorise le bon fonctionnement de l'économie politique et une coûteuse protection du justiciable riche.         Haut de Page   

 Laboratoire pharmaceutique : Sorte de société financière qui exploite les malades et les biens portants qui financent les systèmes de santé. Quelques unes de grandes catastrophes en ce domaine sont dues à leur vigilance dans le domaine de la rentabilité, vigilance fortement soutenue par les autorités de contrôle issues du monde politique.

Laïcité : Principe indispensable pour nous protéger des connards de toutes les religions et philosophies et pour les protéger eux-mêmes, trahi chaque jour par tous les mêmes qui nous gouvernent.

Lapidation : Pratique de certains pays musulman qui consiste à tuer par jet de pierres les femmes accusées d'adultère cela, pour la plus grande gloire de Dieu (encore lui!) On se demande vraiment quelle merde il peut y avoir dans la tête des lanceurs...

Larousse : Avec son ami Robert, me fait beaucoup de tort.

Légion d'honneur : Hochet pour les imbéciles institué par Napoléon. Je me demande ce qu'on penserait si en Allemagne, on décorait encore aujourd'hui, dans un ordre fondé par un personnage qui comme Napoléon a mis l'Europe à feu et à sang !

                                Signe distinctif des crétins reconnus "d'utilité publique" par des ministres dont ils ont embauché la femme ou desquels ils ont financé les campagnes électorales. C'est un honneur que de n'être pas décoré de la Légion d'honneur.

Légitimité : En politique, serait légitime une personne honnête, élue dans un scrutin honnête. N'existe pas en France.

Le Pen : Merde... j'avais bien demandé qu'on m'efface cette saloperie ! Cette putain d'ordure a encore osé dire - le 16 janvier 2011 - qu'on peut reconnaître les Juifs par leur nez.

Le Pen Marine : Je ne sais pas ce que c'est. Exploiterait en concurrence avec un certain Sarkozy ? les fascistes ou qui se prennent pour, les néo-nazis, les antisémites, les cons les plus ordinaires qui n'ont même pas assez de cerveau pour avoir de ces idées, jadis érecteurs du Parti Communiste, bref un réservoir de voix glauques et au rabais pour des élections qui dans leur version législatives sont, rappelons-le, truquées.

 Libéralisme : Théorie économique ayant assuré la relève du nazisme un temps espoir de certains grands financiers de la planète. La libre entreprise a littéralement explosée fin 2008 à partir des Etats-Unis. C'est pour cela que dans de nombreux pays dont la France du président yachtman, on couvre de subventions les entreprises qui pourront ainsi se refaire plumer à Wall-Street. C'est quand même beau, la liberté ! Si on ne l'avait pas ... on ne travaillerait peut-être pas pour une bande de salauds !

Liberté : Etat qui permet aux cons de prendre de l'ampleur.

Littérature : Un mot pour désigner des mots.

Littérature française moderne : Champ de bataille où s'affrontent en succession rapides de pléonasmes et d'onomatopées, bites stériles et vagins putréfiés sans parvenir à retrouver un semblant de parfum baudelairien.                 Haut de Page

Lourdes : Ville où Germaine Scoubidou eut ses fameuses hallucinations qui furent si profitables aux activités touristiques. Depuis, on y vient en pèlerine des trois coins du Monde - qui par ailleurs est presque sphérique contrairement à ce que .... Toutefois, il semble qu'on s'en expatrie depuis vers Toulouse ou d'autres réjouissances dites explosives n'y donnent lieu qu'à d'obscures et pas si désintéressées controverses ! A eu un Maire qui semble-t-il aimait voyager !

 Made in France : Déjà en anglais ! Pour que les Chinois ne fassent pas de fautes d'orthographe en l'imprimant sur leurs produits ?

Majorité : En démocratie on appelle ainsi n'importe quelle association de crétins qui a réussi à obtenir plus de la moitié des suffrages dits "exprimés" ce qui est un abus de langage! Gauche et Droite sont les deux équipes traditionnelles au milieu desquelles tente de se glisser celle des "super-crétins" dite d'extrême droite !

Mahomet : Souvenez-vous que Galilée finit par affirmer que la Terre est plate ! Mahomet, lui, entendait Dieu lui-même lui dicter le Coran ! Dieu avait de mauvaises lectures !

Maison Blanche : On songerait à la repeindre en noir pour effacer les tâches de sang.

Maître : Nom dont l'usage était jadis imposé à leur profit par les propriétaires à leurs esclaves. Actuellement volontairement utilisé par des admirateurs décervelés à l'endroit de leurs grandz'écrivains préférés. "Maaaaîîîîtrrrre !!!!"

Malade : Coupable embarrassant sur lequel le Nouvel Humanisme se propose de se pencher après avoir régler le compte des mendiants, prostituées et autres pauvres.

Maquereau : Malheureux poisson dont on utilise le nom pour désigner ceux qui exploitent les femmes vivant de la prostitution, elle mêmes alors désignées sous le nom de Morue, autre poisson qui n'est pas plus responsable en l'occurrence que son congénère.

Maréchal : Distinction honorifique attribuée pendant la guerre de 1914-1918 à des Généraux en Chef incompétents dont on voulait se débarrasser. Ce titre de gloriole a eu des effets inattendus sur l'opinion française en 1940.  " Maréchal ... nous voilà ... tous planqués ... à faire la guerre aux Juifs (moins dangereux que la guerre aux Allemands !)"

Mariage : "On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans, et les enfants recommencent." Hippolyte Taine, de l'Académie Française.

Marque française : Entreprise donnant son nom à des objets fabriqués en Chine.

Mauvaise conscience : se dit du sentiment ressenti quand on fait quelque chose contre sa propre morale. Ainsi, quand je me moque de Ribery et de sa Zahia, j'ai un peu le sentiment de hurler avec des loups pas très propres, (encore que les loups sont de braves animaux ...) alors que je reconnais à Zahia le droit de vendre son cul et à Ribery le droit de le louer et que je pense que la Justice serait plus la justice si elle s'occupait des dossiers de l'affaire Woerth et consorts, honnêtes hommes selon l'UMP, nous n'en doutons presque pas et si la justice fonctionnait et que le secret défense ne couvrait pas les rétro-commissions balladuriennes, nous n'en douterions ... encore presque pas, au lieu de perdre son temps avec les footballeurs et leurs putes pour amuser la galerie. Mais que voulez-vous, les mauvais esprits ne peuvent pas être bons !

Mauvais esprit : Justement ! Esprit qui ne pense pas que les politiciens sont honnêtes et sincères, que la justice veut la justice, que l'argent des impôts est bien utilisé - en fait il l'est, croyez le ! le tout est de savoir par/pour qui ? - qui croit que Dieu est un sale con et que ses prophètes sont encore pires, bref ... un tas de choses de ce genre, en plus, souvent, se permettrait de forniquer là où il lui plait ! Un esprit à ne pas fréquenter et qui, d'ailleurs, ne le désire nullement !

Mendiant :  Dangereux miséreux qui croit que la fraternité lui donne le droit de demander à manger... par exemple sous une bâtisse où sont inscrits les fameux trois mots... La chasse aux mendiants se pratique dans certains centres ville, elle ouvre vers le 15 mai et n'est jamais vraiment fermée !

Mendicité : Commerce pratiqué par ceux qui n'ont rien au détriment de ceux qui ont tout et qui ne se laisseront pas léser.

Merde : Mot du général Cambronne à Waterloo. Si Sarkozy est réélu en 2012, cette matière deviendra la base de la nourriture des Français : une grande Réforme !

Message codé : Phrase dépourvue de sens, par exemple : " Je suis le Grand Sirien qui revient la nuit vous chatouiller les pieds! " qui, publiée dans un journal ou déclamée à une radio, déclenche une action. Bien que souvent dépourvues de sens les phrases des chroniqueurs de télévision ne sont pas des messages codés.

Militaire : Personne chargée de la bonne marche des coups d'état. En temps de paix, il ne devrait pas servir, en temps de guerre, il fout des uniformes sur le dos des civils et les envoie se faire tuer à sa place.

Mines antipersonnelles : Cadeau de l'industrie de l'armement américaine aux enfants du tiers-monde. Les pays civilisés ont quant à eux cessé d'en fabriquer.

Ministre : Député qui a tellement emmerdé le gouvernement qu'on le case là où il risque de ne plus emmerder que le citoyen ! On y case parfois des gens de l'opposition pour service rendu et des femmes pour faire de la décoration féministe (alors, quand on parvient aux deux à la fois!)

Ministre du Budget : Quand le Ministre socialiste du budget démissionne pour cause de compte suisse, l'UMP, scandalisée, propose le sien : Eric Woerth ! Ce que c'est d'avoir un honnête homme en réserve ! "Mon Dieu, délivrez-nous d'Eux !" (Nouvelle version d'une prière)

Ministre raciste : Ministre de l'intérieur de Sarkozy, n'aime pas quand "il y en a trop" sauf quand il s'agit de vieux Hongrois séniles qui exposent leurs gribouillages.

Minorité : Voir Majorité. En démocratie, le rôle de la minorité est de dénoncer les conneries qu'elle ferait si elle était majorité.

Minutes : Les plus célèbres sont de silence, réservées à quelqu'un dont on craint le retour, pendant une minute, on écoute pour voir s'il est bien mort!

Miracle : Vessie que l'on prend pour une lanterne.

Misanthrope : Homme qui ne s'aime pas et moi... je m'ême beaucoup !

Modéré musulman français : Manifeste contre Israël qui pourrait quand même continuer à prendre sur la gueule sans rien dire les roquettes du Hamas, mais pas contre les adeptes de Mahomet et du grand con de Dieu qui met en marche le Califat de la haine ! C'est beau la modération et ça promet pour l'avenir !

Moderne : Mot totalement dépourvu de signification que les imbéciles utilisent le plus souvent pour persuader des bienfaits de la dernière mode.

Moix Yann : Ecrivain filandreux, découvert par B.H.L. !!!! et Sollers ???? des références !!! Orateur pédant et prétentieux, donne des leçons sur des sujets qu'il ne comprend pas, spécialiste des citations tronquées, se prend pour un censeur. Appartient à la confrérie Grasset et joue le jeu de cette maison ...!!! Quand la télévision nous montrera-t-elle des critiques intelligents et indépendants ? Sa voix de crécelle prétentieuse est insupportable, il jouit en parlant de l'effet qu'il va produire. Complété par une des gourdes professorales habituelles de certaines émissions - une seule a été capable de couvrir intelligemment ce genre d'exercice : Natacha Polony - l'ensemble est à vomir. Robespierriste, ces chroniqueurs ne comprennent rien à la vraie démocratie, qui reste inconnue en France pays de cons jacobins -, et considèrent que travailler dans un gouvernement dont on ne partage pas toutes les options revient à se parjurer. Il faut voir ces inquisiteurs persuadés d'avoir hérité de la Vérité Suprême, heureusement sans crocs, se jeter sur les pauvres victimes n'entrant pas dans les schémas sectaires de la barbarie totalitaire française.

Monarchie : "Le grand avantage d'un gouvernement monarchique sur un gouvernement républicain, est qu'on peut tuer un roi, alors qu'on ne peut se défaire d'une chambre." Henri de Régnier, de l'Académie Française.

Monothéisme : Croyance en un seul Dieu. On pourrait croire que le monothéisme est un progrès sur le polythéisme ! Il n'en est rien puisque en matière de dieux : plus il y en a, moins ils sont dangereux ! Un seul Dieu et le même, n'empêche par chrétiens et musulmans d'emmerder le monde depuis des siècles pour savoir qui est le meilleur (encore une fois : il n'y en a qu'un !)

Morale : Discours visant à imposer aux autres sa propre hypocrisie. La morale est un corpus de règles élaborées par d'autres pour m'emmerder auquel j'ai la faiblesse de préférer quelques règles pour me rendre invisible.

Mort : Fin des emmerdements.

Morue : Voir Maquereau.

Mosquée : Edifice religieux qui m'intéresse depuis qu'il fait baver les cons de rage. Les Musulmans prient dans la mosquée en disant "Allah!" tandis que les fachos éructent dehors en criant : "Oh là!"

Mutualisation : C'est le nom cyniquement donné par la Ministre de l'environnement (mais si!) du gouvernement des Nouveaux Hhuumanistes, à la procédure qui consiste à nous faire payer les dégâts dus à la cupidité criminelle des pétroliers! La Gauche avait une politique très différente : elle ne faisait rien !                 Haut de Page

 Napoléon : Agent d'une épidémie particulièrement meurtrière qui dévasta l'Europe jusqu'à l'Egypte à la fin du XVIIème et au début du XVIIIème siècle. Eut une seconde époque avant la fin ce même siècle sous une forme médiocre et spéculative, boursière et immobilière. Persiste aujourd'hui sous une forme bien atténuée dite admirative chez les ... qui n'osent pas aimer Hitler.

Nationalisme : Doctrine de l'amour de la Patrie très en vogue dans la bourgeoisie quand il s'agit d'envoyer des ouvriers turbulents se faire casser la gueule pour conquérir des débouchés économiques. Quand la Nation se fit ouvrière, le même bourgeois préféra sa voisine : une grosse blonde assez féroce, habillée de brun ou de vert de gris !

Népotisme : Elément du nouvel humanisme qui consiste à placer les membres de sa famille dans la sphère de pouvoir contrôlée aux dépens de l'argent public. Le népotisme est un élément ordinaire de corruption particulièrement répandu dans les républiques bananières et un signe certain d'accaparement du pouvoir par des mafias.

Neuilly-sur-Seine : Commune française contigüe à Paris. Capitale des Ploucs (parvenus), persuadés qu'ils ne doivent qu'à leurs talents leur réussite fiscale - la réussite fiscale : payer peu d'impôts en gagnant beaucoup d'argent. Neuilly-sur-Seine figure en bonne position dans la liste des villes réfractaires aux lois sur les logements sociaux. C'est une commune hors-la-loi. Au fait ... c'est dans ces villes poubelles que les jeunes, victimes du mal-logement, devraient brûler des voitures plutôt que celles de leurs parents ou de leurs voisins, victimes comme eux, des malandrins de Neuilly-sur-Seine !

Nobel : Prix, entre autres, de littérature; fondé par l'inventeur de la dynamite et attribué par une académie de bouseux. Depuis maintenant deux ou trois dizaines d'années les lauréats sont, de préférence, des écrivains dont la médiocrité ne le dispute qu'à la sottise, à l'insignifiance et au conformisme. Quand il est reçu par un écrivain de qualité, c'est sur de mauvais renseignements transmis aux cultivateurs suédois. En général, les vrais grands écrivains, Kadaré par exemple, sont à l'abri de ce prix ! Surtout quand ils appartiennent à un petit pays qui n'apporterait rien à la grande et éternelle Suède des fiers vikings !

Nouveau : Label des jeunes médiocres qui s'extasient sur leur faculté d'innovation en général conséquente de leur manque de talent et d'expérience tout autant que de leur soif d'honneurs et de succès.

Nouveaux philosophes : Mouvement médiatique à l'origine duquel on trouve une bande de jeunes matuvus qui découvrit à grand bruit avec trente ans de retard et après avoir été maoïstes, que Staline était un tyran. Fiers de cet exploit ils continuèrent à abreuver la planète médiatique de leurs découvertes et de leurs émois prétentieux.

Nouveau-Roman : Complot organisé contre la littérature, au profit du cinéma, sous l'égide d'un mauvais écrivain, cinéaste rentré : Robbe-Grillet. Le but était d'éloigner les lecteurs au profit de sales obscurs. Le Nouveau Roman est aujourd'hui devenu très ancien.

Nouvelle cuisine : Peu et souvent pas très bon. Le dialogue des vieilles dames de Woody Allen lui convient : "- Ce n'était pas très bon ! - Oui, mais il y en avait peu !" (Annie Hall 1977)

Nouvelle Société : Ancienne société, qui ne vit jamais le jour, dont Jacques Chaban-Delmas, le grand sportif bordelais, faisait la promotion.

Nouilles : Quand, avec l'âge, le N remplace le C.

Nouvel Evangile : Un des livres que j'ai commencé à écrire et dans lequel je me prends pour Dieu ou son envoyé... je ne suis pas le premier? Ah bon !                     Haut de Page

 Obama : Premier président noir des Etats-Unis, élu au moment de la révélation de la plus grande escroquerie de tous les temps commise par les Etats-Unis pour détourner l'attention des cons victimes. Ca semble marcher ! En réalité, il n'est même pas noir puisque sa grand mère est blanche ! Cela ne fait rien, la couleur de la peau, cela distrait et permet aux noirs africains d'oublier qu'ils ont faim ou qu'ils crèvent du SIDA - invention américaine. Quand même, la pub ! Quelle belle invention, depuis Dieu on n'avait pas trouvé une aussi belle machine à faire marché les cons !

Occident : Pour les naïfs, Ouest. Pour les autres, association de pays exploitant les autres au nom de la confiscation démocratique des ressources.

Occupation : On appelle ainsi l'époque durant laquelle les nazis allemands séjournèrent en France. Durant cette période il y eut quelques milliers de résistants, des centaines de milliers de collabos et des millions de gens qui fermaient leur gueule pour la sauver. Dès la libération, il y eut toujours en France, des millions de résistants, quelques milliers de collabos et 100 000 morts épurés.

Œuf : On dit : "tuer dans l'œuf". Si l'on tuait tous les politiciens dans l'œuf, il n'y aurait plus de mauvaise politique, - ni de bonne, mais de bonne, il n'y en a déjà plus -! Si l'on tuait tous les économistes dans l'œuf, il n'y aurait plus de politique économique catastrophique et toutes les politiques économiques sont catastrophiques. Si l'on tuait ... tous les cons, la Terre serait déserte.

O.G.M. : Manipulation génétique qui permet aux insectes de donner toute leur puissance évolutive et dont on ignore le résultat sur les hommes. S'il est positif, les grandes industries feront de bonnes affaires avec toujours plus d'O.G.M., si il est négatif, elles se lanceront dans la recherche et la production de remèdes... En somme toujours gagnantes ! On comprend pour quelles raisons nos courageux politiciens humanistes les ont rejoints. Mais qu'on se rassure, José Bove sera empêché de muter par la Justice qui, depuis la belle époque de l'Etat Français, n'en finit plus de veiller !

O.N.G. Organisation non gouvernementale. Ce sont des organisations d'hommes et de femmes qui s'arrogent le droit d'emmerder le Monde au nom de leurs fantaisies et de leurs fantasmes. Elles n'ont d'autre titre à être reconnues que leur degré de nuisances qui fait peur aux Gouvernements.

Ordre : Etat de la société dans lequel on ne parle pas des scandales. Nécessite une justice et une police efficaces ainsi qu'un consensus des citoyens qui finalement, n'ont jamais que ce qu'ils méritent!

O.T.A.N. : Organisation politique et militaire dont le but était de faire face à l'URSS, depuis la fin de cet ennemi potentiel l'organisation survit dans le but de favoriser les menées impérialistes et cupides des Etats-Unis. C'est le moment choisi par les ploucs qui vont faire d'hypocrites génuflexions sur la tombe de De Gaulle, pour intégrer la défense française à cette organisation criminelle en abdiquant l'indépendance nationale qui seule permet de rester à l'écart de conflits d'intérêts qui ne nous concernent pas.

Oubli : Faculté indispensable de ceux qui se croient quelque chose.             Haut de Page

 Panthéon : Endroit où chaque Président de la République fait transférer son mort illustre. Une sorte d'Académie Française de la gloire post-mortem. L'oubli qui recouvre les malheureux panthéonés (certains sont innocents) est en général définitif.

Pape : Ne se trompe jamais. L'éléphant n'est pas papal. On ne peut pas être pape quand on est noir, mais on peut l'être quand on a été nazi.

Papiers : En France les "papiers" permettent de distinguer l'Homme - qui a des droits - les droits de l'Homme, du Bougnoule, qui n'en a pas et qui est renvoyé dans des pays amis où, comme il se doit, des chefs d'état amis, ne respectent pas les droits de l'Homme, puisque ce sont des pays de ... Bougnoules ! Nous avons fait pour cela une grande révolution et nous sommes fiers de nos grands philosophes (chez nous, tout est grand) ! Certains pays de Bougnoules ... se mettraient à faire des révolutions et chasseraient nos amis ! Il faudrait quand même pas qu'ils se prennent pour des Zhommes !

Papon : Ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde, participa activement et avec zèle à la déportation des Juifs. Il devint Préfet de Police puis Ministre sous de Gaulle. Responsable d'un grand massacre d'Algériens à Paris, il fut très difficile de l'amener devant des juges. A peine condamné, il fût libéré par une justice qui se souvient peut-être de ses serments au Maréchal. Il y a de fortes chances pour que ce salaud finisse dans son lit entre les visages des enfants juifs qu'il a envoyé à la mort et des ouvriers algériens qu'il a fait assassiner par sa police! Ce serait une belle victoire du Nouvel Humanisme qui avait pourtant promis de ne pas le laisser courir longtemps... promesses!

Paradis : Endroit mythique dans lequel les religions envisagent de rembourser le fruit de leurs rapines APRES LA MORT de leurs victimes! S'il existait serait un repaire de culs bénis et de dévotes rancis où l'on pourrait aussi rencontrer, par exemple, Madame Christine Boutin! (Quand même! Pas jusqu'à dans la mort!) ou Bernadette Scoubirou!

Paradis Fiscaux : Souvent décriés ces pays ne subsistent que grâce à la complicité de ceux qui s'en prétendent les victimes! Ce n'est certainement pas par hasard!

Paris : Paris est, selon les parisiens, surtout ceux qui ne connaissent qu'elle, la plus belle ville du monde. Il est vrai qu'elle est très belle. Dans certains quartiers nous pouvons admirer des centaines de gens dormant sous des tentes, sales comme eux, maigres, développant des parfums qui font la renommer de la capitale française centre mondial de l'industrie du luxe. Dans d'autres quartiers, on peut admirer des femmes qui n'ont plus de féminins que leur misère offerte, ornement du bien vivre gaiement de cette ville qui fut jadis le bordel des troupes de Hitler, elles s'offrent aux passants dans un élan de générosité émouvant. Chinoises, africaines, simples petites blanches des quartiers populaires, rejointes par quelques homologues masculins, tous, heureux bénéficiaires de la politique libérale et des bienfaits de la mondialisation, travaillent dur pour maintenir la réputation universelle de la Ville. Les touristes visitant, nombreux la ville, sont guettés par des voleurs, ils peuvent être agressés violemment, ce qui donne un subtil parfum d'aventure à leur séjour. La Police veille, elle arrête ces malfaiteurs que des juges, civilisés, libèrent aussitôt parce qu'il n'y a plus de place dans les prisons surpeuplées de notre beau pays. Le métro est embaumé d'odeurs d'urine diffusée par de pauvres clochards qui n'ont pas les moyens de se doucher - luxe réservé aux citoyens des pays riches qui respectent les droits de l'homme -. Paris, ville phare, nous annonce ainsi gaiement un avenir de l'humanité qui est déjà notre présent !

Parlement ou Assemblée Nationale : Assemblée créée pour occuper le Palais Bourbon déserté par la famille du même nom.

Partis politiques : N'exagérons rien... seulement de toutes petites parties!

Parti Unique : Certains régimes considèrent qu'il est plus économique en Démocratie de n'avoir qu'un parti plutôt que plusieurs qui disent des choses différentes (à peine) pour faire les mêmes. Certaines démocraties en cours d'évolution vers la dictature conservent cependant deux pâârtis siamois dénommés "droite" et "gauche", et attachent de ce fait un grand prix au bipartisme garant de la démocratie... "Si on vous l'dit!"

Passion : Antichambre de la haine après le long vestibule du désir, la passion se satisfait rapidement dans un espace étroit et inconfortable.

Pauvreté : Depuis le nouvel humanisme : crime.

Pavillons de complaisance : Sont au pétrole ce que la Suisse est à l'argent sale. Ce sont parfois les mêmes pays, par exemple le Panama. Conformes aux normes libérales, les pavillons de complaisance(s) sont un des dispositifs qui permettent aux géants de la finance pétrolière d'échapper à toute responsabilité. On attend encore des représailles contre ces pays. On attendra longtemps certainement...

Peine de mort : Quand elle est appliquée (aux autres !) : suprême récompense des imbéciles à qui l'honnêteté est d'un poids insupportable !

Pensées : Produit d'un réflexe humain dû à l'illusion que l'Homme est un roseau pensant. Depuis l'école obligatoire, la presse et la télévision, n'importe qui se croit autorisé à penser. On s'aperçoit d'ailleurs que n'importe qui ne pense pas plus mal ni autrement que ceux qui depuis Platon et quelques autres en font profession.

Pensées : Recueil des perles du philosophe dû à un certain Blaise Pascal. Son disciple Jean-Charles devait lui assurer une gloire posthume en publiant plusieurs recueils inspirés du même principe.

Pétroliers : Personnes répandant du pétrole, protégées par les ministres écologistes sévissant dans des gouvernements de gauche parce qu'il est plus facile de surfer sur la peur de l'atome que de convaincre des régiments de cons de ne plus brûler d'essence dans leurs vieux moteurs à explosion.

Petite vertu : Se dit des demoiselles ou des dames qui ont la gentillesse de se préoccuper de notre bonheur ou, plus efficacement, d'y contribuer en nous donnant du plaisir sans faire d'embarras. Je leur voue une franche et sincère reconnaissance.

Peur : Regard lucide porté sur l'humanité.

Philosophe : Individu qui raconte des choses que l'on ne comprend pas et que l'on déclare irresponsable quand il tue sa femme. Certains verront là une marque exemplaire de l'incohérence fondamentale du monde dit moderne.

Picard : Les établissements Picard, - roi du congelé - précisent leur rôle (le ..., ci-avant en caractères gras) et rappellent qu'ils n'interviennent pas en aval, sur le Bébé congelé, produit qui connaît actuellement un certain regain de mode mais qui ne figure ni à leur catalogue, ni dans leurs frigos. 

Pigeon : Au sens propre : vole. Au sens figuré : se fait voler. En général on ne plume pas le sens propre, le pigeon est peu comestible, mais on plume le sens figuré qui n'a pourtant pas de plumes!

Plaisirs : Petits bonheurs de courtes durées, souvent assez déshabillés, réprouvés par la religion et la morale usuelle et qu'il est sage de répéter aussi souvent que possible.

Poète : Personnage dangereux qui vit dans les égouts des bourgeois. (Source : Léo Ferré)

Poivre d'Arvor : Un des écrivains les plus cons de ce nouveau siècle, il envoie à son éditeur des brouillons - faits à la main - dans lesquels il reproduit des dizaines de pages d'autres livres. Comme l'éditeur est un éditeur d'écrivains cons, il est assez con pour imprimer, coller ces brouillons et les diffuser ! Quels cons ! quand même ! Alors pourquoi lirions-nous des livres écrits par de tels ... puisqu'il le confirme : c'est bien LUI qui les écrit ! Il le dit ! Non ?

Politicien : Fonctionnaire carriériste qui a subit une formation lui permettant d'être honnête et corrompu, fidèle en trahissant et, surtout, sourd et satisfait de lui.

Politiques : Un des pires fléaux de l'humanité. Gens qui pensent qu'ils doivent gouverner, alors que même avec le mandat des citoyens, ils ne sont là que pour servir, sérieusement, laborieusement, le plus discrètement possible. En politique il n'y a pas de grands hommes et les bons politiciens sont ceux qu'on ne connaît pas et qu'on ne connaîtra jamais.

Politiquement correct : Attitude parisienne dont on ne sait plus s'il faut l'avoir ou s'il faut l'attaquer pour être mode et dont au fond on se fout !

Pollution : Destruction de l'environnement dans laquelle se spécialisèrent les pays développés vite rejoints, avec leurs faibles moyens - mais ils font ce qu'ils peuvent - par d'autres pays. Les Etats-Unis, grands spécialistes, y voient une occasion pour instituer une sorte de NASDAQ des droits de polluer ! Quand même ! C'est beau la démocratie quand c'est grand ! Ce marché comporterait des options, contrats futures, avant même d'exister il est riche en actions, les obligations quant à elles en seraient bannies ! Tout de même !

Polytechniciens : On les aime, on parvient même à les trouver drôles... depuis que l'on connaît les énarques !

Porno : Industrie du sexe ni plus ni moins recommandable que la plupart des industries. Les films dits pornos, font partie de ces choses qui empêchent de dormir les cons... on se demande bien pourquoi ?

Poutine : Ancien président russe, actuellement premier ministre, (redevenu Président) dont les médias occidentaux disent souvent le plus grand mal. Quand on se souvient que ces mêmes médias disaient le plus grand bien de l'ivrogne Eltsine, corrompu qui permit le pillage de l'ex-URSS par les occidentaux alliés aux oligarques issus du KGB ... on ne peut qu'éprouver une certaine sympathie pour celui qui mit fin à cette razzia de la liberté, d'autant plus que nombre de libéraux se profilent subventionnés par les Etats-Unis, prêts à recommencer le pillage au nom de l'éternelle liberté. Bien que le communisme soit mort c'est le libéralisme qui se décompose et qui pue.

Premier Ministre : Personnage très important de l'Etat. Quand il est de droite, inaugure les grands conciliabules du MEDEF, quand il est de gauche (ne) le fait (pas) ! Mais si !!!...

Préservatifs : Instrument de contraception dont on espère qu'il sera de plus en plus utilisé chez les parents de politiciens! Pour les nôtres, il est trop tard, ils sont là !

Président de la République : Personnage jouissant d'une immunité pénale.

Presse : De pressé, support publicitaire qui n'a ni le temps, ni les moyens, ni le goût, de vous informer. La Presse entre les mains des financiers ou des politiciens, sert leurs affaires et s'ils ont besoin de la presse, c'est pour tenter de leur donner un autre parfum, meilleur, que le leur qui tient souvent plus de la puanteur ! Ainsi, un journaleux est une sorte d'éboueur aux méthodes malpropres ! Pas étonnant que des hommes importants de ce "milieu" deviennent alors maire de Béziers ou autres mauvais lieux !

Preuve : Elément qui permet à la justice de faire condamner celui qu'elle a choisi comme coupable. Tout ce qui ne le permet pas, n'est pas preuve, donc n'est pas retenu.

Prévert : Poète. Selon Houellebecq, qui a beaucoup pensé, Prévert est con, les musulmans également, Prévert est peut-être musulman, mais on commence à entrevoir ce qu'est Houellebecq.

Prison : Selon le con de bourgeois endroit où on est trop bien traité, la preuve en est le nombre élevé de suicides, par excès de bonheur certainement !

Prix : Distinctions que l'on donne aux écoliers et aux écrivains. La tendance est de plus en plus de considérer les écoliers comme adultes et de ne plus leur en donner.

Procureur (de la République) : Plus justement, des politiciens qui tiennent la République en otage. Un procureur peut garder un dossier mettant en cause un ministre, un parti qui gouverne, voire un président de la république, pour en contrôler et empêcher l'instruction. En général, il est récompenser plus tard par une belle promotion. Procureur : celui qui se procure des occasions de promotions.

Progressisme : Abus de langage qui tend à faire croire que progrès est synonyme de meilleur.

Prophètes : Tous ceux qui ont parlé au nom de Dieu, quelle qu'aient été leurs bonnes intentions, ont été des imposteurs sources de misères qui ont, à long terme, entravé gravement le développement de l'humanité. S'il est un crime qui mériterait aujourd'hui d'être puni de mort c'est bien celui-là : "parler au nom de Dieu !" La prudence voudrait qu'au moins on arrache la langue et on coupe les mains de ces criminels !

Un prophète qui ne redouble pas de prudence en pensant qu'il écrit ou dicte pour les cons est lui même un con et un con malfaisant !

Propriété : A l'origine : droit sur une terre affirmé par le premier homme qui eut l'idée d'utiliser un gourdin sur la tête de son voisin qui travaillait une terre commune. (Source : Anatole France, L'île des pingouins)

Prostituée : Selon Anatole France : " Personne généreuse qui donne à tout venant deux jambons pour une andouille " (L'Île des Pingouins)

Prostitution : Vieille institution toujours à la veille de rentrer dans des maisons d'ancienne connaissance qui seraient contrôlées conjointement par le milieu et par les politiques avec certainement l'aide de la police. On n'est jamais trop à vivre sur la bête à dos.

Psychanalyse : Secte fondée par le Docteur Freud, gourou viennois de la première moitié du vingtième siècle qui rêvait d'escalader sa maman et, à défaut, sautait sa belle sœur sous le toit conjugal ... c'est plus simple. Depuis, a connu son lot de farfelus et d'escrocs du type Lacan et bien d'autres. La secte, comme toutes les sectes, vit pour ses profiteurs, les gourous, et s'appuie sur ses victimes, heureuses d'être guéries de ... tout sauf de leur connerie. S'est largement substituée au confessionnal catholique dans l'exploitation des imbéciles.

Fruit très tardif du scientisme du XIXème siècle, la psychanalyse en est la plus belle imposture. Système clos elle analyse le monde au travers d'une grille de lecture construite à partir d'a-priori qu'elle ne démontre jamais, toute critique est soumise à cette grille de lecture sans autre fondement que ses spéculations miraculeuses. On a vu les limites de cette imposture quand Madame Rudinesco a perdu toute retenu, toute mesure et toute intelligence pour se livrer à d'erratiques agressions à l'égard de son contradicteur Michel Onfray, coupable d'avoir démasqué une fois de plus, mais d'une façon très médiatisée, le gourou fondateur, un écrivain-gourou doué et taré. La psychanalyse n'a même pas le fondement rationnel que son semblable et rival, le marxisme s'est donné la peine d'élaborer, certainement parce qu'à la différence de Marx qui n'était qu'un cynique sans scrupule, Freud était un esprit confus, empêtré dans ses fantasmes, son ambition démesurée et sa vie privée à la fois glauque et, hélas, d'une affligeante banalité érigée en principe essentiel de l'homme.

Psychiatre : Fou qui soigne des gens normaux qu'il prend pour des fous et qu'il finit par rendre fous.

Publicité : Sorte d'information presque toujours mensongère destinée à nous faire acheter ce dont nous n'avons pas besoin. En somme, un peu le même principe que les journaux télévisés!

Quota : Pour certains, expression de la démocratie, ainsi il y a des quotas minimum de femmes, d'autres verraient bien des quotas maximum de Juifs, une chose est sûre, partout et toujours le quota maximum de cons est atteint sans qu'il soit besoin pour cela de mesures contraignantes.             Haut de Page

 Race : Etymologiquement : de sa famille, la race est constituée par les ascendants et les descendants. Je reprendrais une citation du Grand Robert de la langue française, citation d'un fascisant de l'Académie française, Pierre Gaxotte (L'Action française, Je suis partout, Le Figaro, bref pas du recommandable) : " La race est un fait de zoologie : elle représente la continuité d'un type physique. Une race se conserve d'autant mieux qu'elle est plus isolée. (...) C'est pourquoi quelques unes des races demeurées les plus pures sont aussi parmi les plus misérables. La race ne se confond ni avec la langue, ni avec la nationalité, ni avec la culture, ni avec la religion. Il n'existe pas de race latine, ni de race française, ni de race bretonne, ni de race aryenne, mais une culture latine, une nation française, un peuple breton, des langues aryennes ou indo-européennes. " Histoire des Français.

Racines : Certains individus parlent de leurs racines. De là à les croire plantés... En général, comme les autres, coté sol, ils sont limités par leurs pieds et coté ciel par leur cerveau.

Racisme : Haine du voisin qui croît en proportion de l'éloignement du lieu imaginé d'origine de ce voisin. Chez beaucoup d'hommes le racisme s'accommode assez bien du désir de violer la femme ou la fille de ce voisin. En général, les sœurs n'ont pas le droit de regarder les hommes des pays lointains.

Rael : Escroc qui prétend à la succession du Christ et de quelques autres. N'a pas pour autant l'intention de se faire crucifier... dommage!

Rafarin ou Raffarrin ou Raffarein : Rafa quoi???

Rap : Déclamation de banalités agressives ou pas sur de bruyantes musiques accompagnées de trémoussements spasmodiques. Ces vagissements ont été estimés intéressants et qualifiés d'art par quelques universitaires en quête d'aventures, des sociétés de rapaces chargées de tuer la chanson à sens trop dérangeante pour le pouvoir libéral ont donc chevauché ces insanités et ont ainsi créer "l'art populaire des rebus de cité", façon de tirer les jeunes par le bas de crainte d'avoir des chômeurs cultivés ce qui constituerait dans le meilleur des mondes dans lequel nous vivons un risque révolutionnaire..

Reality show : Traduction française : Spectacle de la connerie ordinaire.

Recherche : Est un peu à la Science ce que la quête était à la religion. Plus la Recherche se développe, plus elle coûte cher et plus elle est nécessaire pour corriger les effets de ses erreurs et plus elle coûte cher... Un peu une machine infernale.

Réformes : Nouvelles lois conçues par des politiciens corrompus pour institutionnaliser la misère. Sont traditionnellement considérées comme Modernes par ceux qui exploitent la misère du monde. L'Europe se construit sur des Réformes qu'on impose aux peuples, les bons élèves étant ceux qui ont les plus bas salaires, les retraites les plus tardives et les plus misérables, les systèmes sociaux les plus défaillants.

Religion : Secte qui a réussi. Sous couvert d'explication du monde, de vérités plus ou moins révélées, les religions accaparent le pouvoir, vous disent comment manger et quoi, à qui adresser vos génuflexions et palabres, comment piser et quand se retenir ! Elles fourmillent en individus qui connaissent tout, ne savent rien et s'en prévalent pour vous faire la leçon. Les religions ressortent du domaine de la conner... non, excusez, de la croyance ! C'est pareil ! Ah bon !

Une religion visible est une calamité, invisible c'est une connerie privée.

Retraites : L'institution des retraites fut un des plus grands acquis de la lutte sociale et le progrès le plus important de la civilisation européenne. Hélas, cette institution, comme les salaires, n'est pas conforme aux intérêts et aux normes du libéralisme. L'Union des Malfaiteurs en Politique - UMP - s'est donnée pour but de détruire les retraites ou des les réduire le plus possible, comme elle détruit les emplois et réduit le plus possible les salaires. Pour Sarkozy, il n'y a de retraite possible que devant la Chine ou devant ses amis du Club Fouquet's des grands yachtmen financiers.

Revenus : Il y a deux sortes de revenus. Les illégitimes : salaires, retraites et plus généralement, fruit du travail, dont le destin est d'être impitoyablement imposés et d'être en permanence réduits parce qu'ils sont nuisibles à l'économie et, surtout, à la bonne gestion de la finance spéculative qui gouverne le monde. Les autres, légitimes, fruit des activités de cette finance spéculative, sont protégés de l'impôt, difficilement contrôlables dans un espace, "mondial", non gouverné, ils sont subventionnés quand ils se sont mis en danger. Quand une banque merdique a perdu en spéculant des milliards, la justice la reconnaît victime et la dédommage de concert avec le fisc qui lui permet de déduire ces pertes de "jeu" de ses revenus. Un simple citoyen ne peut pas le faire.

Révolution : Opération par laquelle ceux qui, dans l'ombre, détiennent le pouvoir, le prennent au grand jour en bousculant ceux qui leur servaient de façade et dont ils n'ont plus besoin. C'est ce qui explique qu'après une révolution, on trouve en général les mêmes choses qu'avant en pire.

                    Mise en cage de la Révolte.

Ribéry : Ribé ne rit pas ! Footballeur qui ne chante jamais la Marseillaise : on est rassuré, ce n'est donc pas l'hymne du club des amateurs de Zahia jeune.

Richesse : Accumulation profitable de l'activité de la communauté humaine. Une grande partie de cette richesse privée accumulée se trouve en Suisse et dans d'autres paradis fiscaux, c'est la part qu'on peut appeler "butin".

Robespierre : Disciple de Jean-Jacques Rousseau, perdit la tête après l'avoir fait perdre à beaucoup d'autres !

        REVELATIONS sur les origines de Robespierre : Des documents dont l'authenticité est incontestablement marquée d'un doute quasi définitif me permettent de donner un nouvel éclairage sur les origines de Robespierre et donc de la Terreur révolutionnaire. L'œuvre du grand révolutionnaire a occulté ses origines pourtant très intéressantes. C'est en 1530 qu'un navigateur portugais dont l'histoire n'a pas retenu le nom ramena en France d'une première exploration des rives de l'Amazone un indien Jivaro qu'il nomma Pierre parce qu'il portait une amulette en pierre autour du cou, seul bien dont il n'acceptait pas de se départir. Contre toute attente, l'indien s'adapta très rapidement, il assimila les usages et on le nomma Le Singe, il assimila également la langue qu'il parla mécaniquement ce qui lui valut le sobriquet de Perroquet. Singe et Perroquet, le roi comprend vite qu'il doit en faire un magistrat. Ainsi l'Indien prend la robe de la magistrature et devient Robe et Pierre patronyme qui se transforme rapidement en Robespierre, pendant que le navigateur portugais fut nommé Concierge du palais du Louvre. L'Indien quant à lui est nommé à Arras, (Ara ...) futur chef lieu de Pas de Calais, on ignore encore tout à l'époque de ce destin magnifique qui attend la ville. Il épouse une Arrasienne, lui fait huit enfants et meurt harassé. C'est également huit générations de magistrats qui vont se succéder jusqu'à la naissance de Robespierre Maximilien que rien ne promet à autre chose qu'à la robe d'avocat alors que son origine amazonienne est totalement oubliée. On le sait depuis que le célèbre Docteur Freud nous l'a révélé en tripotant sa fille qui le faisait penser à sa mère : rien n'est plus vif que les éléments refoulés. Chez Robespierre quelques gènes vont s'éveiller de huit générations de sommeil après qu'il eut rencontré à une fête de Suprême qui n'est pas qu'une sauce pour homard, le bon docteur Guillotin. Les ancêtres coupeurs de têtes vont ainsi devenir le sel de la Révolution et cinq mille têtes vont tomber sans être, hélas, réduites, le temps et la technique manquant et le juge l'emportant sur l'artiste. Il m'a semblé que cette origine tiers-mondiste de la Terreur par laquelle fut rénovée l'âme française afin de devenir, impériale, royaliste, républicaine, encore impériale et encore républicaine puis collabo ... et bien d'autres choses menant à une inexorable faillite, méritait d'être révélée.

Robespierre, célèbre contre-révolutionnaire, mena une réaction sanguinaire contre la Révolution française. Opportuniste dénué de scrupules, il élimina ceux qui se trouvaient sur son chemin et instaura une terreur préfigurant celle de Staline. Il tenta de restaurer le culte de Dieu sous le nom d'Être Suprême pour s'en faire le grand prêtre tout puissant. Contre la peine de mort tant qu'il la risquait il en devint le grand pourvoyeur afin de s'assurer du pouvoir. Soutenu par la lie de la populace regroupée dans la Commune de Paris phagocytée par des voyous, il parvint à éliminer tout ce qui était démocrate. Préparant le lit du césarisme napoléonien et ouvrant ainsi la voie des grands massacres européens, le court et sanglant règne de ce monstre et de son collaborateur Saint-Just, marqua si profondément la France qu'elle a été, à ce jour, incapable de mettre en place une véritable démocratie.

Roman : Forme littéraire difficile à définir dont on annonce la crise, voire la disparition depuis son apparition et dont nous devons certainement à quelques sots, renouvelés à chaque génération, la survivance. Heureusement, sans eux, nous n'aurions connu ni Balzac, ni Zola, ni Dostoïevski, ni Simenon!

Roman policier : En France, cantonné par chance dans un rayon secondaire par les universitaires, dernier refuge de ceux qui racontent des histoires!

Romantisme : Excroissance malséante de sentiments et, surtout, d'émotions.

Roquet : Petit chien un peu ridicule qui aboie beaucoup. Tiens ! Cela me fait penser à quelqu'un ! Pas vous ? (2011)

Routes : Elles sont dues au hasard : "dés routes", elles sont doublées : "bi routes", elles peuvent être automatiques : "auto routes", elles vieillissent : "routes âge", ... vous pouvez suivre cette route ...

Royauté : Forme de gouvernement qui ruina la France et l'Europe en construction de palais, en guerres, spoliations diverses et tomba d'elle même victime d'une décomposition totale. Il y eut toujours depuis des nostalgiques de cette belle époque ou quelques milliers de privilégiés appartenant à des mafias dites clergé et aristocratie, disposaient de droits allant du cuissage à la chasse en passant par la terre, l'argent et le reste.

Russie : URSS quand elle était communiste et criminelle en Afghanistan où elle combattait Ben Laden armé par la CIA, amicale maintenant qu'elle massacre les tchétchènes. Rien ne sert de viser juste, c'est la cible qui compte.                 Haut de Page

 Saint-Barthélemy (Nuit du 23 août au 24 août 1572) : Grande communion collective et nocturne des catholiques royalistes parisiens sous la forme du sang protestant et sous l'égide des ducs de Guise. Il y eut trois mille donneurs de sang "définitifs" pour ce saint sacrement. Une tournée provinciale fut organisée par le clergé étant donné le succès de la cérémonie et la piété des fidèles.

Saint-Just : Finit sa vie encore plus "juste".

Salades : On appelle ainsi des mauvaises histoires, promesses, racontées par des politiciens en quête d'électeurs, blablabla ... Pourquoi faire ainsi du tort à ces pauvres légumes ?

Sarkozy : Président de la République française de 2007 à 2012. Depuis cette dernière date, sa folie s'est développée au point qu'il se prend encore pour le Président de la République. Premier rang, celui des chefs d'état, lors de la manifestation Charlie ; précipitation affolée - être le premier, le premier quoi ? - chez Adolphine Merkel après l'arrivée de l'extrême gauche au pouvoir en Grèce. Nécessitera certainement bientôt une mesure d'internement. Son programme a été décliné lors de son mandat dans un instant de folie agressive : "Casse-toi pauvre con !"

Dans son livre "La France pour la vie" ce dangereux schizophrène évoque un duel électoral entre Bush et Obama "d'une rare violence", seul problème, ce duel n'a eu lieu que dans l'esprit détraqué de ce fou incapable de faire la distinction entre son imaginaire et la réalité !

Est revenu en politique en affirmant "j'ai changé !" Cet incroyable slogan, contredisant les apparences non trompeuses, fit encore quelques victimes, non, pardon, quelques croyants ! Comme quoi l'incroyable !!!...

Sartre Jean-Paul : Esprit confus qui avait besoin d'un très grand nombre de mots pour mal se situer dans des contextes simples. Son essai sur Flaubert, l'Idiot de la famille, demeure un modèle d'étude incantatoire où l'inutile, le dispute au superflu. Il est un des modèles (hors de portée) de l'inénarrable BHL, l'obscur correspondant d'un certain Houellebecq, prix Goncourt à l'usure.

Satan : Ennemi de Dieu, contrairement à son rival, n'est en général jamais à l'origine de grands massacres. A la tête des anges déchus Il vaincu Dieu et ses légions barbares, mais renonça à prendre sa place pour éviter de nouveaux combats. Source : La Révolte des Anges, Anatole France.

Scandale : Expression vigoureuse de l'étonnement et de la réprobation des sots devant une réalité qui les dérange à laquelle répond en général la satisfaction imbécile de qui parvient à provoquer cette réaction.

Sciences : Discipline qui exige des recherches (Voir Recherche).

Scientifiques : Personnes qui mettent leur savoir au service de l'Industrie de l'Armement, de l'industrie chimique ou des industriels de l'alimentation. Travaillent parfois pour un autre idéal mais alors dans un but tout à fait intéressé ! On peut dire que les scientifiques ne nous ont rien coûté en rapport de ce qu'ils nous réservent !

Scrutin d'arrondissement à deux tours : Machine à baiser l'électeur. Fondement de la démocratie moderne.             Haut de Page

 SEC : Organisation de blanchiment des escrocs et des voleurs de Wall-Street, son rôle est d'inspirer confiance aux crétins que l'on plume tranquillement et de calmer leurs angoisses tant qu'ils n'ont pas donné tout ce qu'on peut leur prendre, parfois, plus qu'ils ne possèdent.

Sécurité : Système de pensée des partis décervelés. Repose sur la peur, la frousse, la connerie, se conjugue volontiers en poudre aux yeux, trucage de statistiques, retour aux valeurs sûres du couple Pétain - Cardinal Suard à l'époque où il fonctionnait sous la houlette de Hitler.

Sérieux : Etat maladif de celui qui ne sait ni rire, ni voir ce qui l'entoure.

Sidaise : Maladie qui, eut égard à sa gravité, aurait mérité mieux qu'un sigle.

Signes religieux : Ornements publicitaires destinés à exhiber la connerie croyante.

Sionisme : Née du désir légitime de se mettre à l'abri des persécutions ataviques dans quasiment toute l'Europe chrétienne, le sionisme est la recherche d'une terre pour le peuple d'Israël. La dure réalité, absence de terre libre, fit que cette malheureuse doctrine et la rigidité mentale des dirigeants sionistes transforma en bourreaux à l'image des Européens qui les persécutèrent, les Juifs adeptes. Aujourd'hui encore ils sont incapables de respecter leurs voisins Arabes.  Les sionistes qui ont pris en otage leur pays, livrent dans un but expansionniste et au mépris de toute les règles de droit international et humaines, sous la protection des intérêts américains qui ont succédé aux anglais et français, une guerre totale accompagnée de destructions systématiques au peuple palestinien empêchant une paix qui ne pourrait qu'être profitable aux deux.

Sionistes : Ces anti-antisémites qui accusent les antisionistes d'être des antisémites masqués ne seraient-ils pas des sionistes déguisés?

SNCF : Sur les lignes de banlieue, société de chemins de fer, spécialisée dans la suppression des trains.

Socialiste : Défenseur du système libéral qui peut gagner jusqu'à 100 000 euros sur un coup de téléphone et même oublier de faire la facture !

Société (privée) : Forme de société à laquelle le système libéral confie tout surtout les affaires publiques, afin de permettre à ses amis et profiteurs de racketter les citoyens. Les sociétés privées ont à maintes reprises fait la preuve de leur inefficacité, leur rôle néfaste n'est plus à démontrer, mais les libéraux (liberté pour les voleurs) prétendent toujours que c'est là la forme la plus efficace de désorganisation de l'économie.

Spiritualiste : Cocotte qui se chatouille le clito avec de l'imaginaire.

Société Générale : Banque française qui, comme toutes les banques françaises qui ne sont pas surveillées et qui sont au-dessus de la justice et des lois, peut jouer 50 milliards, 50 000 000 000 d'euros, sans s'en rendre compte et, ainsi, perdre 5 milliards, 5 000 000 000 d'euros sans le savoir ! Si vous avez déposé votre argent dans une banque française, vous n'avez pas peur, si c'est à la Générale, vous êtes carrément un CON !

Sondages : Permet aux imbéciles de savoir ce qu'ils doivent penser et aux autres imbéciles, qui nous gouvernent, de savoir ce qu'ils peuvent proposer. Les sondages sont la honte des démocraties et le principal outil de la démagogie et de l'abaissement du niveau des politiciens.

Sophiste : Personne qui partant du vrai (du connu) prouve le faux. Ainsi de Blaise Pascal en sa démonstration des miracles à partir des remèdes.

 Spécialiste : Personne qui rend obscures des choses simples dans le but de se rendre indispensable.

Strauss-Kahn Dominique : Faux socialiste pourrait être l'Avocat d'Affaires commis à la Présidence de la République par le monde des affaires à la suite de l'Avocat d'Affaires Sarkozy, pour continuer de mener la France à la faillite dans l'intérêt de ce dernier - le Monde des Affaires. Son successeur en 2017 serait alors Jean François Copé, avocat d'affaires qui enterrerait le cadavre fumant après dépeçage en compartiments ... mon Dieu que d'affaires chez ces avocats et quel bordel en France ! On regretterait presque les énarques ! Je plaisante, jaune comme on dit peut-être parce que la Chine riz !

Subvention : Aide accordée par la collectivité à des inutiles qui se croient indispensables. Les subventions peuvent être considérées comme une sorte d'iceberg qui serait la face légale de la corruption.

Suicide : Dernier recours de la liberté. Interdit.

Suisse : Célèbre marque de Coffres forts, très forts !

Systèmes philosophiques : Est à la philosophie ce que la merde est à la gastronomie, souvent issus de l'Allemagne et de sa célèbre finesse de pensée les systèmes philosophiques quand ils sortent du domaine privé des philosophes qui ne s'écoutent pas et ne se comprennent pas, peuvent devenir aussi dangereux que les religions.                        Haut de Page

 Tabac : Quel bonheur pour un homme politique de pouvoir lever et augmenter une taxe avec bonne conscience ! Mais l'hypocrisie demeure entière.

Taille basse : Mode qui consiste à accrocher son pantalon sur ses chevilles pour mieux montrer son cul. Proposée par quelques abrutis, comme toutes les modes, elle fut d'autant plus suivie par les millions de crétins habituels qu'ils n'avaient plus de quoi payer le tissu. Assez représentative des énergies nouvelles de générations de victimes ... de leur connerie.

Taxes : Produits ou moyens du racket quand le racketteur est l'Etat.

Taxes sur l'eau usagée : Destinée à remplacer et compléter les taxes sur l'essence cette taxe fait payer par les consommateurs privés la dépollution agricole nécessitée par l'action de ces salauds de céréaliers : un des groupes de malfaiteurs et de racketteurs les plus puissants d'Europe.

Télévision : On pensait que la télévision était mauvaise, aujourd'hui on sait qu'elle est encore trop bonne pour le public qui la fait vivre !

Témoins de Jéhovah : Faire ça à un Dieu! Quand même!

Terreur : On désigne ainsi la haute période de régénération du peuple français, célébrée en 1989 par la Gauche française unanime, qui, avant même d'apprendre à lire et à écrire, assimila par la réduction des corps, le nationalisme, la conscription et la liberté d'être obligé de faire la guerre, l'impérialisme, et quelques autres galéjades dont l'acquisition complète des droits de l'homme.

Terroriste : Personne, généralement colonisée ou menacée de l'être, qui résiste aux Etats-Unis, à Israël ou à la Russie. On connut en Europe nazie une grande vague de terrorisme opposée à l'ordre allemand de l'époque.

Tiers-monde : Champ de bataille surtout quand il est arabe.

Tolérance : Quand ils ne sont plus assez puissants pour nuire par moult massacres, les religieux nous demandent d'être "tolérants", c'est à dire de ne pas rappeler ce qu'ils faisaient hier et referaient bien et dont le souvenir leur cause beaucoup de tort quand ils ne disposent pas des moyens de faire "bien panser" !

 

"Ce qu'on appelle aujourd'hui "tolérance", et ce qu'on pratique sous ce nom, sert dans la plupart de ses manifestations réelles la cause de l'oppression." Herbert Marcuse

 

Touriste : Périodiquement, l'imbécile ordinaire se transforme en voyageur. Il visite alors n'importe quelle ruine, Acropole, Colisée, Pyramides... y prend, après dix secondes de silence ému pendant lesquelles il évoque de façon très indistincte, ces anciens qui ont "construit cela", - "de sacrés gaillards quand même !" - des photos ou y fait des films avec lesquels il emmerde ses proches béats ou envieux tout le reste de l'année. Gueule quand il est bloqué sur le lieu des délices parce que l'organisateur de son voyage bon marché est défaillant.

Touriste exotique : Personnage masochiste qui va chercher des attentats au loin en se baignant le cul dans des mers d'huile ou en crapahutant dans des réserves sauvages en excursions contrôlées sous les yeux étonnés de malheureux qui crèvent de faim ou du SIDA offert par les laboratoires américains.

Toussaint : Tous les ans, la Toussaint, 1er novembre, et la fête des morts, 2 novembre, permettent à des automobilistes et à leurs familles de se tuer en allant ou en revenant du cimetière. Intéressant quand même !

Travail : Beaucoup apprécié par les gens du MEDEF qui le transforme (le votre) en bon argent en Suisse. Très frustrés par les trente-cinq heures, ces gens qui savent que Dieu - pas moins que celui-là - vous a créés pour leur patrimoine, estiment que vos loisirs sont une source de perdition (d'argent pour eux!) Pour cela sont plutôt tout comme il y a soixante ans : Travail, Famille, Patrie que Liberté, Egalité, Fraternité, trois choses qui les emmerdent vraiment !

Trente-cinq : Horaire hebdomadaire mis en place par un gouvernement socialiste à la grande indignation du patronat qui estime qu'on devrait travailler soixante heures pour ne pas avoir le temps de se demander où passe l'argent ! Dans la litanie des chiffres symboliques se situe avant "Quarante" et "Soixante-neuf" qui ont en commun cette citation de Sade : "Depuis que j'ai obtenu les quarante heures, je répète le soixante-neuf chaque soir avec Justine" et qui pourrait devenir dans un prochain roman de Nicolas Bréhal : "Les trente-cinq m'inspirent l'horreur du soixante-neuf qui guette les amateurs de temps libre".

Trêve de fin d'année : Période de repos durant laquelle les footballeurs professionnels peuvent aller aux jeunes putes dans le cadre de leurs œuvres caritatives.  

Troisième République : Elle fut la première a durer, c'est encore elle aujourd'hui qui a duré le plus longtemps. Elle naît dans la lâcheté de la soumission aux Prussiens et dans le sang des Communards, un massacre qui demeure un des pires de l'histoire de France. Elle meure dans la lâcheté devant les Allemands de Hitler à qui elle se donne comme une truie et dans la honte de la soumission à une petite ordure galonnée, catholique et pédophile. Elle livre, pour accrocher le dernier laurier à sa couronne d'infamie, les Juifs de France aux nazis les envoyant à la mort certaine. Durant son existence, elle fit assassiner Jaurès et gracia son assassin, envoya à la boucherie 1300 000 jeunes hommes en 1914 - 1918, pour reconquérir l'Alsace-Loraine, et fut un des régimes les plus corrompus de toute l'histoire entre le scandale de Panama et l'Affaire Stavisky. Bref, on peut dire que la troisième République fut exemplaire de ce que sont les Républiques, dont on nous dit quotidiennement qu'elles sont les meilleurs des régimes, en France. Que serait-ce si elles étaient les pires ! On n'ose pas y penser !

       Haut de Page

 Ubu : Toujours au pouvoir, n'en finit pas de régner ! Mais se ressemble plus en certains qu'en d'autres !

Vaccin : Opération qui consiste à injecter dans un organisme vivant un microbe atténué - affaibli - afin de provoquer dans cet organisme des réactions de défense. Pasteur prouva le bien fondé de ses découvertes sur les infections en des expériences ... truquées. On utilisa longtemps en France le BCG, totalement inefficace. Aujourd'hui, on vaccine chaque année contre la grippe - parfois deux fois - et par ces opérations on subventionne par des fonds publics les actionnaires des laboratoires pharmaceutiques, grands prédateurs de la santé publique. La mise au point d'un vaccin fut l'occasion pour les Américains de coller le SIDA aux populations de la boucle du Congo, mais leurs experts prétendent que les noirs sont seulement devenus fous et ont d'un seul coup enculé les singes auprès desquels ils vivaient en paix avant les expériences américaines. Les preuves de cette saloperie "pharmaceutique" ont été détruites par les laboratoires responsables, ce qui est en soi une preuve de leur culpabilité puisqu'ils étaient censés conserver des traces de leurs interventions. Aujourd'hui, ils laissent les Africains crever, mais pour leur faire oublier cela, ils ont élu un demi blanc à la tête de leur pays, voilà comment on se paie de la tête des autres à bon marché !

Vatican : De vaticiner... lieu de vaticinations.

Vélo : Sous le nom de vélib, remplace la guillotine dans les rues de Paris et de quelques autres villes dont Lyon, son principal défaut demeure que contrairement à cette dernière, les victimes sont consentantes.

 

Venise : Malheureuse ville italienne située sur une lagune ce qui l'a protégée des barbares mais pas de deux français. Le premier, Napoléon, un empereur parvenu, qui l'a dépouillée d'une partie de ses œuvres d'art, le second, Pinaud, un bourgeois friqué qui y entrepose pompeusement ses croûtes commerciales.

 

Vérité : Un de ces mots dépourvus de signification qui ne résiste pas à une analyse sérieuse ! Le plus souvent, la Vérité est ce que le plus fort a le pouvoir d'imposer.

Verre d'eau : Sur les plateaux de télévision, dernière arme des minets a belle gueule et tête vide qui n'ont plus d'arguments et qui ne savent pas comment faire parler d'eux! Le lancer de l'eau par verre est une discipline assez médiocre au plan sportif, n'était le symbole d'intolérance et d'incapacité de dialoguer, elle ne serait pas très dangereuse! Pas recommandée à ceux qui, sincères, veulent donner une bonne image d'une juste cause. (Je n'écrirais plus cette note aujourd'hui, alors que je sais ce qu'est devenue la victime et je lui enverrais plutôt à la tête un verre d'autre chose !)

Vertu : Qualité première. Être vertueux ce n'est pas ne pas fréquenter les putes, c'est les fréquenter bien. L'homme vertueux est celui qui se conforme à ses principes et pas celui qui fait semblant d'adopter ceux qu'un olibrius fut-il Moïse, ramena sur des tables d'argile il y a quatre mille ans! "Un bourgeois a ses vertus comme il a ses habitudes." Paul-Jean Toulet.

Vierge Marie : C'est parce que les Grecs avaient mal traduit le mot hébreux de "jeune femme" en "vierge", dans la Bible, que les chrétiens se crurent obligés d'affirmer que Marie avait enfanté vierge ! Ce que c'est qu'une erreur de traduction !

Vieille dame riche : Personne qui subventionne la droite française sans le savoir.

Viol : Forme d'action politique.

Violation de sépulture : Une des distractions préférées des jeunes fascistes admirateurs de Le Pen, grand défenseur de l'Ordre !

Visage : "Sur le visage de l'homme qu'elle aime, la femme pose un masque où il peut grimacer tout à son aise. Mais, à la fin, le masque tombe, et l'homme - reste. Il ferait mieux de s'en aller." Paul-Jean Toulet

Vitesse : Petite secousse des impuissants, ils jouissent quand ils prennent sur leurs pare-chocs un enfant ou un autre innocent.

Voile : Quand le vent souffle dedans elles font avancer. Quand elles cachent la femme objet de mépris, elles plongent dans le passé obscurantiste de l'humanité.

Nous ne rejetons pas le voile, ce sont les porteuses de voiles qui témoignent contre nous en faveur et souvent sous la pression d'extrémistes qui tuent, pillent, violent et détruisent ou de leurs simples partisans, assez lâches pour faire de leurs femmes les seuls objets de leurs guerres. Contrairement à ce que l'on pense d'ordinaire, les extrémistes violents sont déjà dans nos rues. Aujourd'hui ils s'enrôlent pour les zones de combat de l'Islam, demain, ils poseront des bombes chez nous comme d'autres avant eux l'ont déjà fait.

Voitures brûlées : Depuis le 31 décembre 2010, le nombre de voitures brûlées en France par des voyous ou des automobilistes fraudeurs à l'assurance, est un secret défense. Le QI du Ministre de l'Intérieur est également un secret défense mais il suffit de le regarder pour en avoir une idée ! (Le ministre en exercice en 2010)

Voitures ministérielles : Grosses voitures payées par le contribuable, avec en général chauffeurs, à des gens qui se prennent pour des Ministres.

Voleur : Honnête homme qui s'est fait prendre.

Voltaire : Grand philosophe du dix-huitième siècle. Avec le temps se reconvertit en station de métro parisien comme beaucoup d'autres gloires, c'est sous cette forme que la plupart des Français se souviennent d'eux.

Voyage : Il y a un avion privé, le ministre saute dedans, il ne sait pas pourquoi, cela le prend d'un seul coup. Il y en a encore un ou le même avion privé et il ressaute, le Ministre, il ne sait toujours pas pourquoi. On lui dit au Ministre, il l'ignorait, un Ministre ça ne sait pas grand chose, que l'avion appartient à un dictateur ou à un voyou ami de dictateur, il regrette le Ministre, il dit "mais c'était mon ami, le voyou, ou le dictateur, ou les deux à la fois", et il jure, le Ministre, mais un peu tard, qu'on ne l'y reprendrait plus. La prochaine fois, le Ministre, il fera comme les Présidents, il ira sur le yacht d'un ami, milliardaire parce que les milliardaires sont des voyous honnêtes comme chacun le sait !

Vrai : État de ce qui n'est pas encore faux. (Corrélat : faux)

 Wagon : Pour le plaisir de voir le w, mais depuis devenu inutile.

Wall-Street : Repaire de voleurs et de gangsters qui, avec leurs amis du gang des marchés de Chicago, rackettent la planète au nom de la libre entreprise. Ah ! le libéralisme ! Quelle belle chose quand même !

Waterloo : Pire qu'une défaite, un pléonasme.

Yaourt : Depuis Valéry Bègue, Miss France 2008, on l'appelle : le sperme du Christ. Quand on vous disait que la France est un pays chrétien !

Zahia : Enfin un Z mais ce n'est qu'un Q pour footballeurs !                

Haut de Page

 

Retour PAGE D'ACCUEIL