SFR : CORRUPTION ou INCOMPETANCE DES AUTORITES ?

Une défaillance exemplaire de l'Etat !

Retour


L'accès à Internet, au téléphone fixe ou portable et à la télévision est aujourd'hui un service public dont dépendent de nombreuses activités professionnelles ou privées. Des grands opérateurs au nombre de trois ont été agréés par l'Etat qui, une fois de plus s'est débarrassé sur les racketteurs privés d'un service public. - doctrine générale du pillage public appelée libéralisme -  : Orange, SFR et Bouygues.

Le service de SFR est calamiteux. Voilà un fournisseur de service qui laisse pendant des jours, des semaines, ses clients sans liaison, avec, après plusieurs jours, un service réduit à un dispositif volant limité à un faible Internet. La panne concernant une petite ville (+ ou - 9000 habitants) est d'abord signalée en "délai dépassé" puis disparaît des annonces du fournisseur sans que le service soit rétabli. Un technicien vient examiner en vain l'installation de certains clients, ne dit mot ni ne répond sur la panne collective, prétend après des tests bidons, qu'un équipement est "peut-être défaillant".

Comment une autorité responsable peut-elle tolérer un service aussi lamentable de la part d'une société concessionnaire? Ou cette société corrompt les représentants de l'état ou ils sont d'une incompétence dépassant tout, des Bazaine des télécom ! Il est vrai que les trois derniers présidents nous ont habitués avec leurs sbires - souvent les mêmes interchangeables - à des incompétences stupéfiantes. Il suffit de voir l'état de délabrement général des service en France pour se faire une idée de leur gestion abominable : santé, éducation, transports, énergie, retraites ... tout est à l'avenant ! Le patrimoine a été bradé, les société publiques, jadis pour beaucoup d'entre elles formées sous le Général de Gaulle ont été offertes à des privés qui rançonnent le pays, font sur le dos du public des profits considérables dont une grande partie part à l'étranger. On peut dire aujourd'hui qu'une bonne fraction des retraités américains vit du pillage de la France, c'est pour leur donner encore plus que Macron et ses mercenaires dont un certain nombre de Toutpermis issus du MEDEF, s'apprêtent à réduire les retraites !

Y-a-t-il des cahiers des charges pour les télécoms bradés aux opérateurs privés ?
Quelles sont les obligations de service en face du rackett qu'ils opèrent ?
Quels sont les pénalités appliquées aux défaillants et pourquoi les tolèrent-on dans le jeu ?
Qui suit et contrôle leurs activités ? Des futurs cadres de ces opérateurs qui seront ainsi grassement payés de leur complicité comme c'est le cas pour des commissaires européens ou pour certains politiciens ?

La France pillée, occupée, fliquée par la finance, un flicage de plus en plus brutal et dépourvu de complexes dont on peut légitimement se demander s'il n'ira pas jusqu'où va aujourd'hui l'Iran (l'Iran des amis de Mélenchon ...)
La France privée de Démocratie donc de pouvoir légitime depuis plus de 60 ans par un trucage électoral d'une grossièreté presque stalinienne : moins de 25% des suffrages donnent près de 60% des députés !

La France en faillite  vendue aux margoulins racketteurs.

N'est-on pas avec SFR devant un capitalisme qui suce la sève des sociétés pour pratiquer une politique d'acquisitions, fuite en avant en forme de pyramide de Ponzi inversée ? Ce qui expliquerait les investissements insuffisants pour faire face à une exploitation sans faille et en particulier l'absence de procédures de back-up doublement indispensables : gestion de réseaux et de services publics ?

Macron, et ses Ministres, vont-ils se réveiller et gérer ? Quand on usurpe le pouvoir par la magouille électorale le minimum c'est d'être efficace !

Pour l'heure Macron est un clone en pire des deux zigotos précédents !